Facteurs de virulence et dissémination dans l'environnement via les effluents d'abattoirs d'animaux de boucherie d'Escherichia coli entérohémorragiques (EHEC)

par Estelle Loukiadis

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Eric Oswald et de Hubert Brugère.

Soutenue en 2007

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Study of Xanthomonas campestris pv. Campestris TonB-dependent receptors and of a novel type III effector from this phytopathogenic bacterium


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les Escherichia coli entérohémorragiques (EHEC) sont des pathogènes majeurs en santé publique. Les Shiga-toxines et l'intimine sont leurs principaux facteurs de virulence mais d'autres, comme Cif, pourraient intervenir. Les animaux de boucherie constituent un réservoir important d'EHEC et la contamination des effluents des abattoirs reste à déterminer. Des souches d'EHEC potentielles ont été isolées dans les effluents des abattoirs étudiés. La diversité des facteurs de virulence détectés suggère que l'environnement interviendrait dans l'émergence de nouvelles souches EHEC. L'étude de la distribution, de la fonctionnalité et de l'organisation génétique de Cif a montré que cif est disséminé dans les populations d'E. Coli mais est souvent non fonctionnel. La caractérisation précise des souches devrait être inclue dans l'estimation de la virulence des EHEC. L'adoption de mesures d'hygiène peut réduire le risque de transmission d'EHEC de l'animal à l'homme via les effluents des abattoirs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (225 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 202-224

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007TOU30174
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.