Altération des protéines spécifiques du surfactant pulmonaire au cours de l'hypoxie et l'avitaminose : rôle dans le développement de Pneumocystis carinii

par Marie-France Vives

Thèse de doctorat en Biologie - Santé. Biotechnologie

Sous la direction de Marie-Claude Prévost.

Soutenue en 2007

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Specific pulmonary surfactant protein modifications after hypobaric hypoxia stay and vitamin A deficiency diet, : role in Pneumocystis carinii expansion


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Pneumocystis, champignon microscopique atypique, provoque chez les sujets immunodéprimés une pneumocystose. Cependant, des auteurs mentionnent sa présence chez des sujets immunocompétents avec ou sans pathologie pulmonaire. Les résultats de l'enquête EUROCARINI à laquelle nous avons participé démontrent, à Toulouse, un portage asymptomatique de 11% dans la population générale et de 6,5% chez les patients atteints de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive. Cette pathologie pulmonaire ne favorise donc pas le portage de Pneumocystis, la population générale représente, cependant, un danger de contamination pour les immunodéprimés. L'interaction entre Pneumocystis et les modifications du surfactant pulmonaire, a été étudiée grâce à 2 modèles expérimentaux: l'hypoxie hypobare et l'avitaminose A. Les résultats indiquent qu'un régime déficient en vitamine A entraîne une séquestration de Pneumocystis alors qu'en hypoxie, les modifications protéiques du surfactant ne permettent pas son développement.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (205 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 166-196

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007TOU30165
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.