Recherche bioguidée de molécules antipaludiques d'une plante guyanaise : Piper hostmannianum var. berbicense

par Bénédicte Portet

Thèse de doctorat en Chimie. Biologie. Santé

Sous la direction de Claude Moulis et de Isabelle Fourasté-Roy.

Soutenue en 2007

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Bioguided research of antimalarial compounds from a plant of Guyana : piper hostmannianum the Var. Berbicense


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le paludisme est une maladie parasitaire qui touche une centaine de pays situés dans les zones tropicales et sub-tropicales de l'hémisphère sud. L'apparition des phénomènes de résistance du parasite aux médicaments actuels souligne le besoin urgent de nouveaux agents antipaludiques. La découverte de deux antipaludéens majeurs (la quinine et l'artémisinine) issus des plantes médicinales encourage la recherche de nouveaux médicaments issus de la biodiversité végétale. A la suite d'un screening à haut débit sur une centaine de plantes originaires de Guyane Française, les extraits hexanique et chloroformique des feuilles de Piper hostmannianum var. Berbicense ont révélé une activité antiplasmodiale potentielle avec des CI50 comprises entre 8 et 20 µg/ml. Après purification de ces extraits par diverses méthodes chromatographiques, 17 molécules de type chalcone, dihydrochalcone et flavanone ont été isolées et identifiées par plusieurs techniques spectroscopiques (UV, IR RMN, SM, rayons X). L'activité antiplasmodiale de ces molécules a été évaluée in vitro sur des souches de Plasmodium falciparum. Des cellules de type MCF-7 ont été utilisées pour évaluer leurs cytotoxicités. De plus, le potentiel antiplasmodial des composés les plus actifs a pu être confirmé par des tests in vivo sur des souris infectées par P. Vinckei petteri. Une étude en spectrométrie de masse au sein de la Faculté de pharmacie de Bruxelles a permis d'étudier la fragmentation des molécules isolées. Ainsi, l'analyse par LC/MS d'un extrait brut de P. Hostmannianum var. Berbicense a permis l'identification de cinq nouvelles molécules de type chalcone, dihydrochalcone et flavanone.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (249 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 213-221

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007TOU30156
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.