THAP1, un régulateur clé de la prolifération des cellules endothéliales : relations structure/fonction et gènes ciblés

par Chrystelle Lacroix

Thèse de doctorat en Biochimie et biologie moléculaire

Sous la direction de Jean-Philippe Girard et de Vincent Ecochard.

Soutenue en 2007

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    THAP1, a key regulator of endothelial cells proliferation : structure/function relationships and target genes


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Un nouveau facteur nucléaire humain, la protéine THAP1, a récemment été isolé et cloné par le laboratoire. Cette protéine contient un domaine de liaison à l'ADN dépendant du zinc, qu'elle partage avec la transposase de l'élement P, le facteur E2F6 chez le poisson-zèbre et plusieurs protéines de C. Elegans interagissant génétiquement avec la protéine du rétinoblastome, pRb. Mes travaux de thèse ont permis par une étude des relations structure/fonction du domaine THAP de THAP1 d'identifier des résidus critiques pour son interaction séquence-spécifique avec l'ADN. Nous avons également montré que THAP1 régule positivement la prolifération des cellules endothéliales et la progression dans le cycle cellulaire à la transition G1/S via la régulation coordonnée de plusieurs gènes impliqués dans le cycle cellulaire, cibles des complexes pRB/E2F. Parmi ceux-ci, nous avons pu identifier le gène RRM1, un gène requis pour la synthèse d'ADN en phase S, comme le premier gène cible direct de THAP1.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (154 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 135-154

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007TOU30150
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.