Prise en compte de la structure moléculaire pour la modélisation des dommages biologiques radio-induits

par Aude Peudon

Thèse de doctorat en Radiophysique et imagerie médicales

Sous la direction de Michel Terrissol.

Soutenue en 2007

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Molecular structure integration in mathematical model to evaluate biological radio-induced damage


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Pour améliorer la modélisation des effets des rayonnements sur le milieu biologique, l'objectif de ce travail fût la prise en compte de la structure moléculaire. Pour cela des sections efficaces moléculaires photoniques et électroniques ont été calculées à partir des données moléculaires ab-initio (énergies de liaison des orbitales, population…). Un modèle dynamique de réorganisation moléculaire a également été développé pour évaluer l'impact des électrons Auger et des photons de fluorescence émis suite à une ionisation interne. L'influence de ces changements, sur le nombre et la répartition des dommages radio-induits, a été étudiée sur le nucléosome, élément unitaire de l'ADN. Des modifications ont ensuite été réalisées pour permettre la modélisation d'expériences in vitro. Une simulation a permis d'évaluer le nombre de cytosines mutagènes sur le plasmide P53, et une autre, la quantité de dommages provoquée par les isotopes 125 et 123 de l'iode sur le plasmide pBR322. Le bon accord entre les résultats confirme la complémentarité nécessaire du modèle et de l'expérience.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (254 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 243-254

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007TOU30125
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.