Exercice physique, fonctions cognitives et système nerveux autonome dans les pathologies cardiovasculaires

par Sébastien Carles

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives. Activités physiques adaptées

Sous la direction de Pascale Mauriège et de Daniel Curnier.

Soutenue en 2007

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Physical exercise, cognitive functions and autonomic nervous system in cardiovascular diseases


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous avons étudié les effets de l'exercice sur les aspects cognitifs ainsi que sur les réponses autonomes cardiaques au stress chez le patient cardiaque, qui présente des déficiences cognitives et une altération des régulations autonomes. Nous avons montré que l'entraînement physique, de courte durée, améliore les fonctions cognitives au repos. Ce résultat revêt un caractère clinique important au regard de l'implication de ces fonctions tant dans la qualité de vie des patients que dans leur compréhension et leur complience au traitement. Nous avons analysé la FC et de sa variabilité pour appréhender les régulations autonomes au cours de différentes situations stressantes. Nous avons identifié des réponses similaires aux modifications précédant les fibrillations ventriculaires, qui se potentialisent lors de l'association de stress de différentes natures (physique et mentale). L'entraînement s'est avéré efficace pour réduire ces réponses mais de façon dépendante de la nature du stress.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (182 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 155-182

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007TOU30112
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.