Rôle des cellules dendritiques dans la variabilité génétique de la résistance aux infections mammaires chez la brebis

par Eliane Foulon

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Gilles Foucras.

Soutenue en 2007

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Role of dendritic cells in the genetic variability of resistance to mammary infections


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Une sélection divergente pour la résistance aux mammites a été créée chez des ovins. L'immunité mammaire a été évaluée dans les conditions d'élevage, et à la suite d'infections expérimentales par des Staphylocoques. Les brebis du groupe sensible développent des mammites plus sévères, associées à la formation d'abcès. Dans le but de comprendre les mécanismes qui contrôlent l'infection, nous avons fait l'hypothèse que les cellules dendritiques, qui jouent un rôle prépondérant dans la réponse anti-bactérienne, pouvaient être à l'origine de cette différence. Nous avons développé un protocole de différenciation des DC in vitro à partir de précurseurs de la moelle osseuse. Une analyse des gènes exprimés par les cellules dendritiques a été réalisée à la suite d'une stimulation par Staphylococcus aureus. Ce protocole a permis d'identifier trois gènes dont l'expression est plus élevée chez les brebis du groupe résistant.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (293 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 275-293

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007TOU30098
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.