Etude des interactions moléculaires à l'aire de contact formée entre les lymphocytes T et les cellules présentatrices d'antigène

par Nicolas Espagnolle

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Salvatore Valitutti.

Soutenue en 2007

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    L'interaction entre la cellule T et la cellule présentatrice d'antigène (CPA) est l'événement central de la réponse immunitaire adaptative. Cette rencontre entraîne la réorganisation de plusieurs molécules de surface et de composants de la signalisation intracellulaire au niveau de l'aire de contact cellule-cellule. Cette réorganisation moléculaire est connue sous le nom de synapse immunologique (SI). A ce jour, les fonctions de la SI ne sont pas encore pleinement élucidées. Afin de comprendre la raison d'être d'une telle structure, dans une première étude, nous avons recherché l'impact que l'engagement de la molécule CD2, avec son ligand CD58 à la SI, a sur la signalisation calcique du lymphocyte T humain stimulé par l'antigène. Ainsi, nous avons montré que l'engagement du CD2 permet le recrutement et l'activation optimale de la PLC1 ainsi que l'amplification et le maintien de la mobilisation calcique dans les lymphocytes T stimulés par l'antigène. Sans être intrinsèquement capable d'activer la voie calcique, l'interaction CD2/CD58 permet la modulation de cette voie de signalisation induite par le TCR permettant l'activation totale du lymphocyte T. Dans une seconde étude, encore en cours, nous avons pour but d'étudier la SI formée entre les lymphocytes T et des CPAs non conventionnelles : les mastocytes. Pour cela, dans un premier temps, nous avons mis au point la méthodologie qui permet de dériver des mastocytes à partir de cellules de la moelle osseuse et dans un deuxième temps, nous étudions, à présent, leur capacité à présenter l'antigène aux cellules T.

  • Titre traduit

    Study of molecular interactions in contact area formed between T lymphocytes and antigen presenting cells


  • Résumé

    T cell/APC interaction is the central event in adaptive immune response. This encounter allows the reorganization of several surface molecules and intracellular signaling components at the cell-cell contact area. This molecular reorganization is named the immunological synapse (IS). Actually, IS functions are not completely understood. To understand the « raison d'être » of this structure, in a first study, we searched the impact of CD2 molecule engagement with its ligand CD58 at IS, on calcium signaling in antigen stimulated human T cells. Therefore, we have shown that CD2 engagement permits optimal recruitment and activation of PLC1 and plays a key role in sustaining [Ca2+]i increase in antigen-stimulated T cells. Without being intrinsically able to trigger the calcium pathway, CD2/CD58 interaction modulates this TCR induced signaling pathway allowing to full T lymphocyte activation. In a second study, still going on, we aim to study IS formed between T cells and unconventional APCs : mast cells. For that, in a first time, we developped methods allowing to derive mast cells from bone marrow cells and, in a second time, we are now studying their capacity to present antigen to T cells.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (188 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 155-188

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007TOU30091
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 10180
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.