Sur les équation aux (q-)différences

par Julien Roques

Thèse de doctorat en Mathématiques pures

Sous la direction de Jean-Pierre Ramis.

Soutenue en 2007

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    La première partie de cette thèse débute par l'étude de la classification rationnelle et de la confluence des systèmes aux différences singuliers réguliers. Notre approche repose sur une utilisation systématique des séries de factorielles. En ce qui concerne la confluence, nous élucidons le comportement des solutions ainsi que celui des matrices de connexion et nous montrons comment reconstituer les monodromies locales du système différentiel limite à partir des matrices de Birkhoff. Nous proposons ensuite une généralisation de ce travail aux ``systèmes aux (q,h)-différences''. Dans la deuxième partie, nous considérons divers problèmes relatifs à des q-analogues de la transformation de Mellin : effet sur les solutions d'une équation aux q-différences et comportement asymptotique.

  • Titre traduit

    On the (q-)différence systems


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (129 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 127-129

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007TOU30090
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.