Evolution du tropisme du HIV-1 sous traitement antirétroviral et impact sur l'homéostasie lymphocytaire T

par Pierre Delobel

Thèse de doctorat en Immunologie et maladies infectieuses

Sous la direction de Jacques Izopet et de Nicole Israël.

Soutenue en 2007

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Une réplication résiduelle et une évolution génétique du HIV-1 semblent pouvoir persister chez les sujets recevant un traitement antirétroviral. Notre étude du tropisme viral dans les réservoirs cellulaires a mis en évidence une sélection progressive de virus utilisant le corécepteur d'entrée CXCR4, ainsi qu'une compartimentalisation cellulaire des quasi-espèces virales sous traitement antirétroviral. L'infection par des virus X4 est associée à un défaut de reconstitution du taux de lymphocytes T CD4 sous traitement antirétroviral. La production thymique et l'export d'émigrants thymiques récents dans le compartiment T CD4 naïf périphérique semblent conservés chez les sujets ayant un défaut de reconstitution immunitaire. La persistance de taux élevés d'activation et d'apoptose lymphocytaire T pourrait être responsable d'une destruction périphérique accrue des T CD4.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (238 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 214-237

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007TOU30059
  • Bibliothèque : Institut Pasteur (Paris). Centre de Ressources en Information Scientifique (CeRIS) - Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.