Mise au point d'un criblage différentiel à haut débit de ligands sélectifs de protéines homologues

par Hilda Patricia Araujo

Thèse de doctorat en Chimie. Biologie. Santé

Sous la direction de Jean-Charles Faye et de Casimir Blonsky.

Soutenue en 2007

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Les œstrogènes sont des hormones stéroïdes, que circulent systémiquement chez les mammifères. Ils pénètrent dans leurs cellules cibles, interagissant avec les récepteurs des œstrogènes alpha et-ou bêta (REa REb : REs) ces interactions provoquent l'activation des REs régulant le système immun, la physiologie osseuse, le développement de certains cancers, entre autres. Les REs sont aussi activés sélectivement par d'autres molécules, l'objectif de ce travail est de concevoir et mettre au point une méthode de Criblage différentiel des ligands sélectifs et de haute affinité pour chaque RE (a et b). Cette méthode repose sur la synthèse de molécules d'œstradiol biotinylées, capables de se lier à la streptavidine immobilisée et d'interagir avec les REs. Pour les différencier, les REs ont été fusionnés en N-términal avec 2 protéines fluorescentes : la YFP « yellow fluorescent protein » pour les REa et la CFP « cyano fluorescent protein » pour les REb. Notre étude porte sur le choix de différentes positions de biotinylation de l'œstradiol, sur la longueur de bras entre la biotine et l'œstradiol. D'autre part nous avons aussi étudié l'efficacité de la liaison de différents ligands sur les récepteurs recombinants produits soit dans les cellules eucaryotes soit dans les cellules procaryotes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (104 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 97-104

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007TOU30030
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.