De la perception unimodale à la perception bimodale des visages : corrélats électrophysiologiques et interactions entre traitements des visages et des voix

par Marianne Latinus

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Rufin VanRullen.

Soutenue en 2007

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Cette thèse a examiné le traitement des visages, des voix et des interactions entre ces traitements en utilisant la technique des potentiels évoqués, qui a permis d'étudier le décours temporels de ces différents processus. Mes études sur la perception des visages montre que 3 traitements relationnels différents sont recrutés successivement ; chacun sous-tend une étape de la perception des visages, de leur détection à leur identification. Dans une deuxième partie, la perception des voix est abordée ; il est montré que le traitement des voix diffèrent légèrement de celui du visage. Dans la dernière partie, les résultats obtenus dans l'étude des interactions bimodales des visages et des voix confirment la différence entre traitements des voix et traitements des visages ; les informations portées par le visage semblent prévaloir sur celle portée par la voix dans la perception du genre des individus. Un modèle résumant les résultats des différentes études menées pendant cette thèse est proposé à la fin. Ce modèle suggère une différence entre traitement des voix et des visages due à la spécialisation des systèmes sensoriels dans la communication verbale et non verbale respectivement

  • Titre traduit

    From unimodal to bimodal face perception : lectrophysiological correlates and interactions between treatments of faces and voices


  • Résumé

    This thesis examined the processing of faces and voices, as well as the interaction between them, using evoked potentials; this technique informs on the temporal course of these processes. My experiments on face processing revealed that faces recruit successively the three configural processes described in the literature; each process underlies a stage of face perception from detection to identification. In a second part of this thesis, voice perception was approached. I showed that voices are processed in a slightly different way than faces. In the last part of this thesis, bimodal interactions between auditory and visual information was investigated using gender categorisation of faces and voices presented simultaneously. This study reinforced the view that face and voice processing differed; information carried by faces overruled voice information in gender processing. A summary model is presented at the end of the thesis. This model suggests that face and voice processing differ due to the specialisation of the auditory and visual systems in verbal and non verbal communication, respectively; these differences lead to a dominance of visual information in non verbal social interactions and a dominance of auditory information in language processing.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (350 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 329-350

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007TOU30028
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.