Analyse génomique et métabolomique du cœur de l’obèse

par Jérôme Roncalli

Thèse de doctorat en Physiopathologie, des approches expérimentales aux nouvelles thérapeutiques

Sous la direction de Michel Galinier et de Philippe Rouet.

Soutenue en 2007

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    L’obésité touche des millions de personnes dans le monde, majoritairement dans les pays développés. Alors que dans la population générale, l’obésité est un facteur de risque d’apparition d’insuffisance cardiaque, chez l'insuffisant cardiaque avéré, l'existence d'une obésité apparaît associée à un meilleur pronostic. Nous avons étudié les conséquences de l’obésité sur le cœur dans différents modèles animaux ainsi que chez l’homme par des approches génomiques et métabolomiques. Les résultats présentés ici font ressortir la présence d’adaptations cardiaques au plan génomique, de régulations au niveau lipidique et l’importance du rôle de la leptine. La mise en évidence d’une augmentation des acides gras poly-insaturés, d’une nouvelle apolipoprotéine impliquée dans l’efflux lipidique pourrait ouvrir des pistes de recherche concernant le paradoxe de l’obésité associé à l’insuffisance cardiaque. Enfin l’absence de la voie de signalisation de la leptine dans le modèle SHHF pourrait être responsable du peu de différences rencontrées au niveau du transcriptome cardiaque soulignant le rôle de cette hormone dans les relations qui unissent obésité et cœur.

  • Titre traduit

    Genomic and metabolomic heart analysis from obese


  • Résumé

    Obesity alone is the cause of 11% of cases of cardiac failure in men and 14% of cases in women in the United States. It is expected that obesity will become an important cause of cardiac failure in the upcoming years. The adipocyte secretes a number of hormones which act directly or indirectly on the myocardium. Haemodynamic and hormonal changes occurring as a result of obesity profoundly modify the genetic expression in the myocardium, leading to hypertrophy of the myocytes and the development of interstitial fibrosis. Paradoxically, in the global population of patients with cardiac failure, obesity improves survival. We present here results of genomic and metabolomic assessments in order to better understand the relationship between obesity and heart failure. Our results show that obesity hypertension is associated with continuous cardiac transcriptome adaptation and suggest some novel regulatory pathways for cardiac adaptation to obesity in animal and human experiments. An increase of unsaturated lipids and a new apolipoprotein may be involved in myocardium protective mechanisms against lipid accumulation in the setting of obesity. These results can provide explanations to the obesity paradox.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (76 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 61-74

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007TOU30026
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.