Exploration de la voie péroxynitrite : nouveaux donneurs de NO, étude des superoxyde dimutases à fer et application à la conception d’inhibiteurs

par Virginie Vinatier

Thèse de doctorat en Chimie. Biologie. Santé

Sous la direction de Pascal Hoffmann.

Soutenue en 2007

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Exploration of the peroxynitrite pathway : new NO-donors, iron superoxide dismutase study and application to the conception of inhibitors


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail aborde divers aspects de la chimie du peroxynitrite et de ses précurseurs , le superoxyde et le monoxyde d’azote. Plusieurs donneurs de NO dérivés du SIN-1 ont été synthétisés et étudiés dans le but de diminuer la quantité de péroxynitrite formé pendant la décomposition et d’augmenter la biodisponibilité du NO. Les superoxyde dismutases à fer, enzymes protégeant les protozoaires du stress oxydant, des parasites Plasmodium falciparum, Trypanosoma cruzi et Trypanosoma brucei ont été surexprimées et caractérisées afin de découvrir de nouveaux composés antiparasitaires. La structure de ces enzymes partiellement inactivées par la nitration du résidu tyrosine 34 a été étudiée et modélisée tandis que plusieurs stratégies ont été utilisées pour la conception d’inhibiteurs. Les modes de liaison de ces composés ont été étudiés par amarrage moléculaire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (185 f.)
  • Annexes : Bibliogr. à la fin des chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007TOU30008
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.