De l'audace ! : la rhétorique argumentative dans le théâtre "engagé" en France à la fin du XIXe siècle

par Véronique Martin

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de François-Charles Gaudard.

Soutenue en 2007

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Étudier l'engagement revient à examiner la réception telle que l'a rêvée le scripteur. L'argumentation commence avec le spectataire, représentation de l'instance réceptrice forgée par le scripteur. L'engagement présente une forte historicité - les productions de 1900 brossent une "histoire de la colère". L'argument ad personam liant système de croyances, discours et actes, témoigne de l'effectivité de l'action des personnages. Le scripteur élabore une stratégie, étayée par des dispositifs discursifs et scéniques, exigeant du spectataire un acte réceptif intense : le spectataire oscille entre la sentence épidictique et la compréhension des carences de ses propres coyances. Le naturalisme permet de modifier ses représentations mentales - la réception est une activité cognitive. Une oeuvre peut être dite engagée lorsqu'elle présente la conscience qu'a le scripteur des processus d'écriture et de réception. Mais l'engagement trouve ses limites dans ce chamanisme argumentatif, qui proclame l'impuissance du scripteur. A l'horizon du corpus, se profilent les célébrations collectives des années 30 ou le lehrstück brechtien, qui fait du conflit cognitif l'argument même de l'oeuvre.

  • Titre traduit

    Audacity ! : argumentative rhetoric in the "committed" theatre in France at the end of the XIXth century


  • Résumé

    The study of commitment amounts to study the reception such as the writer would have dreamed. The argument commences with the elaboration of the "spectataire" a representation of the receiving audience, forged by the writer. The commitment presents a deep historicity - productions from 1900 lay out an "history of rage". The argumentation ad personam allows the appreciation of the effectiveness of the action of the personages. The writer elaborates a strategy, supported by discursive and scenic devices, which demands of the "spectataire" an intense act of reception, from epidictic sentence to comprehension of the weaknesses of his own system of beliefs. Naturalist aesthetics modifies the mental representations of the "spectataire" - reception is a cognitive activity. A work can certainly be committed when it presents the consciousness of the writer of the processes of writing and of reception. But commitment finds its limits in argumentative shamanism, which proclaims the powerlessness of the writer. In the thirties, there arises an alternative. Celebration fulfils the fusion of the group desired by the writer. The cognitive process constitutes alone the fable of the brechtian lehrstück.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (589, 111 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 560-566

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.