Recherches sur les figurines en terre cuite gallo-romaines en contexte archéologique

par Sandrine Talvas

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Marie Pailler.

Soutenue en 2007

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    La figurine en terre cuite gallo-romaine doit être perçue autrement que comme une simple statuette en ronde-bosse. Ce travail en l'associant à un contexte gallo-romain, qu'il soit civil, cultuel ou funéraire permet d'observer la figurine en tant qu'objet archéologique. Il a comme support un inventaire "représentatif" de sites associé à un catalogue iconographique afin de décrire les figurines dans leur contexte archéologique. Cette étude vise à définir des fonctions et à donner une place à cette figurine au sein de la société gallo-romaine. Elle nous plonge dans l'histoire économique et sociale mais également religieuse et funéraire d'une frange modeste de la société gallo-romaine. La protection accordée par ces objets est recherchée dans les ateliers artisanaux mais également dans l'habitat sous la forme d'une représentation en terre cuite de Vénus, de la déesse-mère ou bien encore d'un personnage ou d'un animal. Il semblerait qu'elle reste dans la famille de la naissance à la mort. D'abord un jouet, elle devient une présence au quotidien puis un accompagnement dans la tombe. Son rôle diffère Lorsqu'elle est mise au jour en contexte cultuel, elle devient une offrande ou parfois même un ex-voto dans les lieux de culte et plus particulièrement dans les sanctuaires.

  • Titre traduit

    Romano-gaulish terracotta figurines researches within their archeological context


  • Résumé

    The Romano-Gaulish terracotta figurine must not be regarded as a simple statuette in the round. When associated to a Romano-Gaulish context, on civil, religious or funeral point of view, this work allows the figurine to be apprehended as an archaeological object. It describes the figurines within their archaeological context through the medium of a "representative" inventory of sites associated with an iconographical catalogue. This study aims at defining functions and giving a place to this figurine within the Romano-Gaulish society itself. It drives us into the economical and social, but also religious and funeral, history of a modest fringe of the Romano- Gaulish society. The protection given by these objects is sought by people in the local workshops but also in the homes through the a terracotta representation of Venus, the goddess mother or even a character or an animal. It may seem that it stayed in the circle of the family from birth to death. Primarily considered as a toy, it progressively becomes a daily presence and finally accompanies its owners to the grave. In a context of religion, its role evolves into the shape of a gift or even an ex-voto in places of worship and more particularly in sanctuaries.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (327 p., 272 f., 429 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 294-323

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.