La théâtralité dans l’œuvre de Lucas Fernández

par Andreu Coll Sansalvador

Thèse de doctorat en Espagnol

Sous la direction de Françoise Cazal.

Soutenue en 2007

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    C’est un lieu commun de la critique que d’attribuer à Lucas Fernández, avec son maître Juan del Encina, la co-paternité du théâtre en langue castillane. Malgré cette place honorable dans l'histoire littéraire, rares sont les études à avoir tenté de mettre en lumière ce qui fait la spécificité même de son œuvre, à savoir sa théâtralité. Ce travail de thèse a comme objectif d'explorer le vaste champ de la théâtralité à travers la mise en relief du fonctionnement dramaturgique des pièces qui composent les Farsas y églogas (Salamanque, 1514), le seul recueil de pièces de cet auteur qui soit parvenu jusqu'à nous. Ainsi commençons-nous par l'analyse des potentialités du texte dramatique en termes de gestuelle et plus largement, de communication non verbale, domaine englobant des signes hétérogènes comme le corps du personnage, les regards échangés, les attitudes physionomiques ou les déplacements. Nous poursuivons par l'étude du cadre de la fiction dramatique, en portant une attention particulière à la façon dont les oppositions spatiales concourent à doter les pièces de leur signification globale. Enfin, notre travail s'achève sur la description des mécanismes d'écriture du dialogue dramatique, en s'inspirant des apports méthodologiques de l'analyse du discours, et tout particulièrement de l'approche pragmatique et énonciativiste. Ce dernier versant de l'étude nous permet, par l'exploration de ce que Michel Vinaver appelle la « surface » des répliques, de montrer la variété des stratégies dramatiques de Lucas Fernández, dont l'œuvre, au-delà du primitivisme qu'on lui attribue du fait de ses intrigues réduites, s'avère résolument ancrée dans un « théâtre de la parole » aux accents particulièrement modernes.

  • Titre traduit

    Theatricality in the works of Lucas Fernández


  • Résumé

    Lucas Fernández, along with his master Juan del Encina, is commonly considered the father of theatre in Castilian. Despite this honourable place in literary history, few are the studies which try to put forward the specificity of Fernández' works, that is to say theatricality. This thesis means to explore the vast field of theatricality by bringing out the dramatic functioning of the plays composing Farsas y Églogas (Salamanca, 1514), the only collection of Fernández' plays to have reached us. First we will focus on analysing the potential of this theatre in terms of body movements and, beyond, of non verbal communication, a field that includes clearly heterogeneous signs such as the body of the characters, the exchange of looks, facial attitudes or movement on stage. We will then study the scope of dramatic fiction, paying peculiar attention to the way spatial oppositions contribute to give the plays their global meaning. Finally, we shall finish our analysis by describing the writing mechanisms of dramatic dialogue. To do so, we will use the methodological contributions of speech analysis and especially pragmatics. This last aspect of the study allows us, by exploring what Michel Vinaver calls the “surface” of cues, to show the variety of dramatic strategies used by Lucas Fernández, whose works, beyond the primitivism attributed to him because of his basic plots, are clearly rooted in a “speech theater” that sounds interestingly modern.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (489 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 467-479. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.