Travail collectif des enseignants et pratiques d'enseignement : le cas de la prise en charge des élèves dits en difficulté au sein de l'école primaire

par Gwenaël Lefeuvre

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Marc Bru et de Jean-François Marcel.

Soutenue en 2007

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Cette thèse étudie le développement professionnel de l'enseignant, plus précisément les processus d'apprentissage professionnel à l'oeuvre dans et par les pratiques enseignantes. Dans une perspective sociocognitive, la recherche se centre sur les relations entre le travail collectif des enseignants du primaire et leurs pratiques d'enseignement en situation de classe. Elle explore deux composantes du travail collectif des enseignants : leur participation hebdomadaire à un dispositif pédagogique inter-classes dans le cadre de l'enseignement de la lecture/écriture et les modalités d'interrelations avec les collègues de travail en dehors de l'espace-temps de la classe. Ces composantes du travail collectif sont étudiées en relation avec les pratiques de prise en charge des élèves dits en difficulté durant une situation de découverte de texte en cycle 2. Le volet empirique mobilise deux approches méthodologiques complémentaires : une approche quantitative qui privilègie l'identification de tendances générales puis une approche qualitiative qui privilégie l'ancrage contextuel des pratiques enseignantes mises en oeuvre dans et hors la classe. Cette thèse a permis la mise en évidence empirique de relations entre le travail collectif des enseignants au sein de l'école et leurs pratiques d'enseignement au sein de la classe. Ces relations constatées constituent des indicateurs de la mobilisation, par les enseignants, de savoirs professionnels relatifs à la prise en charge des tâches d'enseignement. Ces savoirs seraient construits dans et par la médiation des pratiques collectives des enseignants, pratiques mettant en jeu leurs collègues de travail.

  • Titre traduit

    Teachers' collective work and teaching practices inside classroom : case of practices of taking charge of pupils who are in difficulty


  • Résumé

    This Ph. D. Dissertation studies the professional development of teachers, more precisely the learning processes at work in and through teaching practices. In socio-cognitive prospect, this research focuses on the relationships between the collective work of primary school teachers and their teaching practices in the classroom. It explores two components of the teachers' collective work ; their weekly participation to an mulit-level set of pedagogical meetings aimed at developing teaching techniques in reading and writing, and the modes of interrelationships with colleagues outside the time and space of the classroom. These components of the collective work are studied in relation to the practice of taking charge of pupils aged 7 to 10 who are in difficulty in the context of the first decovery of a text. The empiric part of this work mobilizes two complementary methodological approaches : a quantitative approach which prioritizes the identification of general tendencies, and a qualitative approach which prioritizes the contextual rooting of classroom practice implemented inside and outside the classroom. This thesis has allowed for the empiric underlining of relationships between the collective work of the teacher within the school and his/her teaching practices inside the classroom. The relationships that have been observed are indicators of the mobilization by the teachers of a professional knowledge related to their taking charge of the teaching duties. This knowledge may be constructed in and through the mediation of the teachers' collective practices, practices which implicate the teachers' colleagues.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Travail collectif des enseignants et pratiques d'enseignement : le cas de la prise en charge des élèves dits en difficulté au sein de l'école primaire

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (338, 141 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 319-331

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (STEF) 07 LEF
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (STEF) 07 LEF

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.