Les effets du bilinguisme sur le développement métalinguistique : le cas des enfants bilingues français-occitan

par Angélique Laurent

Thèse de doctorat en Psychologie du développement

Sous la direction de Michèle Guidetti et de Clara Martinot.

Soutenue en 2007

à Toulouse 2 .

  • Titre traduit

    Effects of learning two languages on linguistic awareness : the case of French-Occitan bilingual children


  • Résumé

    La présente recherche porte sur le développement métalinguistique d'enfants exposés à l'apprentissage précoce d'une deuxième langue comparativement à un groupe d'enfants monolingues. Son objectif est de déterminer si l'expérience bilingue favorise le développement des capacités métalinguistiques, et plus précisément les capacités métaphonologiques et métasyntaxiques. Les résultats obtenus suggèrent deux tendances générales. Tout d'abord, sur le plan phonologique, les enfants issus des classes bilingues font preuve de capacités métaphonologiques plus développées que les enfants monolingues à partir du niveau scolaire de CM1, soit après cinq années de scolarisation dans ce système éducatif. En outre, relativement à la composante syntaxique, les résultats sont plus nuancés : la supériorité des enfants scolarisés dans les classes bilingues ne se retrouve pas sur toutes les tâches métalinguistiques utilisées. Tous ces résultats nous permettent d'envisager deux orientations de recherche, l'une ayant trait à une réflexion plus pointue sur la composante syntaxique, l'autre se situant dans la continuité des données relatives à la composante phonologique.


  • Résumé

    This research deals with the development of linguistic awareness of 8 to 11-year-old children who attended bilingual classes (French and Occitan) since kindergarten compared to French-speaking monolinguals. It aims to determine whether early second language exposure enhances the development of linguistic awareness, especially phonological and syntactic awareness. In order to test these two linguistic components, a review of the literature was made so as to list the tasks allowing to underline such awareness? Our data suggest two tendancies. First of all, concerning the phonological awareness, bilingual children outperformed their monolingual peers from fourth year of primary school. Moreover, with regard to syntactic awareness, the results are less obvious : the "bilingual enhancement effect" doesn't appear for all the linguistic tasks used. These results lead to two perspectives of research, the first one refering to a more elaborate reflexion about syntactic component, the other one standing on the continuity of the results related to the phonological component.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (267 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 208-225

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.