Désir, genre et identités dans les premières œuvres de Tennessee Williams

par Ilham El Majdoubi

Thèse de doctorat en Anglais. Théâtre américain moderne

Sous la direction de Wendy Harding.

Soutenue en 2007

à Toulouse 2 .

  • Titre traduit

    Desire, gender and identities in the first palys of Tennessee Williams


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le théâtre de Tennessee Williams des années 1940-1960, notamment les pièces écrites et produites sous le maccarthysme, suscite l’intérêt par sa force de suggestion. Le désir et la sexualité, considérés comme des sujets particulièrement tabous pour être représentés sur scène, n’y sont abordés que d’une manière oblique et allusive. Il n’en demeure pas moins que leur potentialité demeure subversive. Engagé, sans pour autant être sectaire, Williams se fait la voix des sans voix dans la société hétéropatriarcale binaire et normalisante. Il soulève des questions bien dérangeantes sur le genre (rapports sociaux de sexe) dans son œuvre, où la frontière n’est pas toujours franche entre le masculin et le féminin, entre l’homosexualité et l’hétérosexualité. Loin de réaffirmer les différences sexe/genre, il défend une vision plutôt hybride de l’identité, où les sujets apparaissent comme la somme des différentes identités qu’ils abritent. Sa création offre un large éventail d’identifications possibles et introduit l’idée queer qui soutient que l’identité est un concept socialement et culturellement construit, pluriel et en constant devenir.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (490 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 461-487

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.