La réforme agraire en Amazonie brésilienne : innovation et apprentissage social

par Aquiles Simões

Thèse de doctorat en Sociologie. Études rurales

Sous la direction de Jean-François Baré.

Soutenue en 2007

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Cette thèse retrace l’évolution conjointe des objectifs de la réforme agraire dans une région de front pionnier suite aux interactions entre politiques publiques de développement rural et régional et agriculteurs familiaux. Après une longue histoire de lutte pour la terre, un nouveau scénario de développement pour le Sud-est de l’État du Pará (Brésil) a commencé, au début des années 1990, à voir le jour – en lien avec la politique volontaire d’encadrement de l’agriculture familiale mise en œuvre par le Ministère du Développement Agraire. À travers la nécessité d’élaboration d’un Plan Régional de Développement Rural Durable, revendiqué et animé par le mouvement syndical rural, et d’un ensemble de mesures constitutives de l’action publique dans le cadre de la réforme agraire, s’est alors formé un système d’acteurs en interdépendance. Innovation et apprentissage social sont désormais des processus incontournables. Ce double processus a contribué à la création d’une véritable « toile d’apprentissage social ». Pour cerner les modalités de son élaboration nous nous sommes interrogés sur ce qui a conduit les acteurs-sujets locaux à développer de nouvelles compétences et identités socioprofessionnelles face à l’injonction implicite de créer un nouvel art de gouverner les territoires ruraux.

  • Titre traduit

    The land reform in Brazilian Amazonia : innovation and social apprenticeship


  • Résumé

    This doctoral thesis traces the related development of the objectives led by the land reform in a very specific region: the two main actors in this joint development being on one hand the public policies of regional and rural development and on the other hand the families of farmers. After a long period of struggles over the land ownership, a very new scenario of development for the South-East part of the Para State (in Brazil) began to spring up at the beginning of the Nineties. This development was closely linked with the voluntarist policy set up by the Ministry of Agricultural Development, which purpose was to supervise the family agriculture. As the trade-union rural movement was proclaiming and leading the elaboration of a regional program of rural and lasting development, a whole combination of measures inhering in the public policies and following the land reform assets took also place. So, all these actors became interdependent and created thus a very specific system of their own. Innovation and social apprenticeship are from now on a key double process. This double process has contributed to the creation of a real Net of social apprenticeship. In order to have a complete view over the methods followed by the double process, we have found it interesting to ask all the local actors about their wishes, their ideas and the steps that had led them to develop new competences , new social and professional identities. It seemed that the implicit necessity to create new skills in governing the rural territories required from the local actors many changes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (444 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 411-430

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.