Le rôle des relations avec le supérieur hiérarchique, les collègues de travail et l'organisation dans la socialisation organisationnelle des jeunes diplômés : une approche en terme d'échange social

par Catherine Fabre

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Patrice Roussel.

Soutenue en 2007

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    Cette recherche s'intéresse aux antécédents relationnels de la socialisation organisationnelle des jeunes diplômés. En adoptant le cadre théorique de l'échange social, elle étudie le rôle spécifique, dans le processus de socialisation, des trois principaux agent de socialisation : le supérieur hiérarchique, les collègues de travail et l'organisation. Plus précisément, le but de la thèse est de définir l'influence de ces relations d'échange social d'une part sur les domaines de socialisation, qui sont des indicateurs directs de la socialisation organisationnelle et d'autre part sur l'engagement organisationnel et l'intention de quitter l'organisation, qui sont des conséquences de cette socialisation. Les liens entre les domaines de socialisation et l'engagement organisationnel sont également analysés. Nos résultats tendent à montrer que les relations avec le supérieur hiérarchique (LMX) sont déterminantes pour la maîtrise des divers domaines de socialisation. L'organisation, quant à elle, aurait une influence sur les aspects organisationnels, tandis que de bonnes relations d'échange social avec les pairs favoriseraient plutôt les aspects relationnels de la socialisation des jeunes diplômés. En outre, nos résultats supportent l'hypothèse que l'échange social est un facteur important d'engagement affectif pour les jeunes salariés. A l'inverse, ils montrent que certains domaines de socialisation (le fait de maîtriser sa tâche de travail, de bénéficier d'une bonne évaluation de soi et d'être bien intégré parmi les autres membres de l'organisation) auraient un effet négatif sur l'engagement organisationnel, notamment dans sa dimension "sacrifice perçu". Ainsi, l'échange social apparaît comme un moyen de compenser ce moindre engagement organisationnel chez les jeunes diplômés en favorisant le développement de l'engagement affectif.


  • Résumé

    This research focuses on the relational antecedents of graduates organizational socialization. It adopts the social exchange theory to study the specific role of the three main socialization agents : the supervisor, the peers and the organization. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (617 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 427-461

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG1001-2007-54
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TSG2007/FAB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1001-2007-53
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.