CoopFlow : une approche pour la coopération ascendante de workflows dans le cadre des entreprises virtuelles

par Issam Chebbi

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Guy Bernard.


  • Résumé

    L'évolution et l'automatisation des procédés d'entreprise ont favorisé l'émergence d'une concurrence plus intensive menant les entreprises à restructurer leurs procédés et leurs partenariats en mettant en commun leurs compétences respectives afin de réaliser des projets complexes qui ne sont pas à la portée d'une seule entreprise. On parle alors de coopération de workflows ou de workflows interentreprises. Force est de constater que les solutions proposées pour supporter les workflows inter-entreprises soit ne respectent pas le savoir-faire des entreprises, soit n'intègrent pas leurs workflows existants, soit ne préservent pas les systèmes de gestion de workflows pré-établis. Cette thèse s'intéresse à la coopération spontanée et dynamique des workflows interentreprises hétérogènes qui respecte leurs savoir-faire et préserve leurs workflows et systèmes de gestion de workflows existants. Afin d'atteindre cet objectif, nous proposons CoopFlow une nouvelle approche pour la coopération de workflows interentreprises permettant la publication, l'interconnexion et la coopération de workflows. Les entreprises commencent par publier leurs workflows au sein d'un annuaire. Pour préserver leurs savoir-faire et leur permettre de garder un certain degré de confidentialité et de sécurité de leurs workflows internes, nous proposons une procédure d'abstraction de workflow permettant une visibilité partielle des workflows des partenaires et de n'exposer à l'extérieur que les parties de leurs workflows jouant un rôle direct dans la coopération. La seconde étape de CoopFlow consiste à interconnecter des workflows existants de partenaires avec des compétences complémentaires grâce à une procédure de correspondance permettant de vérifier s'il existe des comportements communs des workflows de partenaires. Enfin, la dernière étape de CoopFlow consiste à contrôler et à surveiller la coopération de workflows interentreprises. Pour ce faire, nous avons développé une plateforme pour gérer l'interopérabilité au niveau système en intégrant les systèmes de gestion de workflows pré-établis. Deux architectures de coopération en fonction du degré de confiance entre les partenaires ont été définies: une architecture avec un contrôle centralisé lorsqu'il n'existe pas suffisamment de confiance entre les participants et une architecture distribuée lorsqu'il existe une certaine confiance entre les entreprises. Nous avons validé les solutions proposées à l'aide d'un prototype intégrant trois systèmes de gestion de workflows ouverts et hétérogènes.

  • Titre traduit

    CoopFlow : a bottom-up approach for workflow cooperation in the context of virtual entreprises


  • Résumé

    The evolution and the automation of the business processes supported the emergence of a more intensive competition bringing the companies to restructure their processes and their partnerships by sharing their respective competences in order to carry out complex projects which are not with the range of only one company. One speaks then about cooperation of workflows or inter-organizational workflows. It is obvious that the solutions suggested to support the inter-organizational workflows either do not respect the know-how of the companies, or do not integrate their existing workflows, or do not preserve the pre-established workflow management systems. This thesis is interested in the spontaneous and dynamic cooperation of heterogeneous workflows which respects the know-how of the cooperating companies and preserves their existing workflows and workflow management systems. In order to achieve this goal, we propose CoopFlow a new approach for the inter-organizationel workflows' cooperation allowing publication, interconnection and ooperation of workflows. Companies start by publishing their workflows within a repository. To preserve their know-how and allow them to retain a certain degree of confidentiality and safety of their internal workflows, we propose an abstraction procedure allowing a partial visibility of the partners' workflows and to expose the parts of their workflows that play a direct role in cooperation. The second step of CoopFlow consists of interconnecting existing workflows of partners with complementary skills thanks to a matching procedure allowing to check if there are commun behaviors between partners's workflows. Finally, the last step of CoopFlow is to control and supervise the inter-organizational workflows's cooperation. With this intention, we developed a platform that manages interoperability by integrating pre-established workflow management systems. Two architectures of cooperation depending on the trust between partners are defined: an architecture with a centralized control when there is not sufficient trust between the participants and a distributed architecture when there is certain trust between partners. We validated the solutions suggested with a prototype integrating three heterogeneous and open existing workflow management systems.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (172 p.)
  • Annexes : Bibliogr. P; 165-172

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 004.678 CHE coo
  • Bibliothèque : Télécom SudParis & Télécom Ecole de Management. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE-2007-CHE
  • Bibliothèque : Télécom SudParis & Télécom Ecole de Management. Médiathèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : THESE-2007-CHE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.