Une étude anthropologique du "Liaozhai zhiyi" de Pu Songling : Chine XVIIe siècle

par Xiaoling Qu-Rousseau

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Denis Monnerie.

Soutenue en 2007

à Strasbourg 2 , en partenariat avec Université des sciences humaines. Faculté des sciences sociales (Strasbourg) (autre partenaire) .


  • Résumé

    A partir de l’œuvre majeure de Pu Songling (auteur chinois du XVIIe siècle) Liaozhai zhiyi (Chroniques de l’étrange), qui a été écrite à partir de mythes, de contes et de notes, proches de l’ethnographie, nous allons dégager les éléments signifiants de son analyse critique des faits de société qui ont marqués son époque. Notre hypothèse est de démontrer que l’œuvre de Pu Songling, œuvre littéraire largement réputée dans le monde comme étant basée sur le fantastique et l’étrange, brodée à partir de faits réels, est en fait aussi « anthropologique » sur la Chine du XVIIe siècle. Cette époque connaît le renversement de la dynastie Ming (1368-1644) et l’installation jusqu’en 1911 des Mandchous nomades, les Qing (1644-1911). Cet événement apportera d’énormes bouleversements que Pu Songling brossera de manière critique dans toute son œuvre qui est un précieux témoignage. Nous appuierons tant sur le texte d’origine, que sur les éditions commentées en chinois que sur les traductions et critiques en langues occidentales. Cette étude dégage les thèmes anthropologiques principaux de cette œuvre littéraire.

  • Titre traduit

    An anthropological study of Pu Songling's Liaozhai zhiyi (Strange story of a chinese studio) : China XVIIth century


  • Résumé

    This thesis is based on the major work of Pu Songling, a Chinese author from the XVIIth century. The “Liaozhai zhiyi” (Strange stories from a Chinese studio) was written from myths tales and notes, it is close to ethnography. In our analysis, we will emphasize the significant elements of his critical analysis of social facts of his era. Our hypothesis is that Pu Songling’s work, although it is a literary work widely famous for embroiding real facts with the fantastic and the strange, is also, in fact, an anthropological document on China’s XVIIth century. This era is characterized by the overthrow of the Ming dynasty (1368-1644) and its replacement by the mandchu nomads who founded the Qing dynasty (1644-1911). This event brought enormous upheavals which were described critically by Pu Songling in all his work which is a precious testimony of this period. This study is written from the original text (not from the Chinese commented editions or on the translations and commentaries in Western languages) which helps bring out the precious main anthropological themes of this literary work.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par éditions You-Feng à Paris

Étude anthropologique de Chroniques de l'étrange : la Chine du XVIIeme siècle : une monographie anthropologique de la société campagnarde chinoise au XVIIe siècle à travers l'oeuvre majeure de Pu Songling


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (488 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 465-483. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2007,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2007,2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par éditions You-Feng à Paris

Informations

  • Sous le titre : Étude anthropologique de Chroniques de l'étrange : la Chine du XVIIeme siècle : une monographie anthropologique de la société campagnarde chinoise au XVIIe siècle à travers l'oeuvre majeure de Pu Songling
  • Détails : 1 vol. (VIII-407 p.)
  • ISBN : 978-2-84279-611-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 378-393. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.