Les personnages féminins dans les tragédies de Voltaire à sujets antiques

par Halima Ouanada

Thèse de doctorat en Littérature française, générale et comparée. Etudes dramaturgiques

Sous la direction de Pierre Hartmann.

Soutenue en 2007

à l'Université Marc Bloch (Strasbourg) .

  • Titre traduit

    The female characters in Voltaire's tragedies of antique subjects


  • Résumé

    Les études consacrées aux personnages féminins des pièces tragiques de Voltaire, notamment celles à sources antiques, semblent se réduire à la portion congrue. Il n’existe en effet, aucun examen complet et précis sur la manière dont Voltaire traite ou parle du personnage féminin, hormis bien évidemment les quelques différentes remarques ou recommandations adressées à ses actrices sur la manière de jouer tel ou tel personnage dans telle ou telle pièce. Le premier propos de cette thèse sera de reconsidérer dans leur ensemble et avec leurs modèles mythologiques et historiques, les types féminins évoluant dans le théâtre à sources antiques. Saisir l’écart entre la « vérité théâtrale » et la vérité historique en identifiant pour chaque personnage le modèle féminin qui lui correspondait vraiment dans l’antiquité est indispensable pour une juste appréciation du rôle de la femme dans ses tragédies. Mener une étude à la fois comparative et descriptive fondée sur les textes eux-mêmes nous permettra de mieux situer les sources dans le contexte de sa pensée et d’ouvrir un nouvel angle de recherche capable de contribuer non seulement à la revalorisation de l’œuvre tragique de Voltaire, mais aussi à une revalorisation des personnalités antiques imitées par le dramaturge. Mais les personnages féminins obéissent-ils à une théorie claire et bien élaborée ou relèvent-ils d’une attitude propre au dramaturge ? La réponse à cette question, entre autres, nous permettra d’esquisser les grands traits de caractère du modèle féminin que Voltaire nous propose pour une société « idéale ».


  • Résumé

    The studies devoted to the female characters in Voltaire’s tragic plays, especially those of antique origins, seem to be reduced to the adequate emolument. In fact, there exists no single thorough and precise study on the manner of which Voltaire treats or talks about the female character; except of course the few different hints and suggestions recommended to his actresses about the way to perform such and such character in such and such play. The main purpose of this thesis would be to reconsider, on their whole and with their mythological and historical models, the female types developing in the drama of antique origins. Fathoming the gap between the “dramatic reality” and the “historical reality” by identifying for each character the female model that perfectly fits her in the antiquity is essential for a perfect appreciation of the role of woman in his tragedies. To conduct both a comparative and descriptive study on the texts themselves allow us to better locate the sources in the context of his thought and to broaden the scope of research liable to contribute not only to the revalorization of Voltaire’s tragic work but also to the revalorization of antique personalities mimicked by the playwright. But do the female characters adhere to a clear and well drawn up theory or do they reveal an attitude proper to the playwright? The answer to this question, for one thing, allows us to outline the main features of the character of the female model which Voltaire proposes to us for an “ideal society”.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(369 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 349-369

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2007
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.