A l'école de la Docte Ignorance : de Nicolas de Cues au Cercle de Meaux

par Jean-Claude Lagarrigue

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Nanine Charbonnel.

Soutenue en 2007

à l'Université Marc Bloch (Strasbourg) .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    At the school of the learned ignorance


  • Résumé

    Le premier tome de cet ouvrage s’efforce de comprendre, à partir du commentaire détaillé de la « Docte ignorance » pourquoi l’évangélisme français du Cercle de Meaux a pu se réclamer de Nicolas de Cues. Sans doute est-ce parce qu’en renversant la hiérarchie habituelle, qui place la théologie mystique et la voie d’éminence au terme de l’ascension de l’âme vers Dieu, le Cusain prépare la voie à ceux qui mettront le Christ et la Croix au principe de cette élévation. Une preuve en est donnée par la reprise par Lefèvre d’Etaples, et après lui par Luther et Calvin, de la thèse audacieuse de Cues qui considère que le Christ a enduré sur la Croix les souffrances « infernales » des damnés. Le deuxième tome propose une nouvelle traduction de la ‘Docte Ignorance’ ainsi qu’une traduction de l’’Ecriture inconnue’ (De ignota litteratura) de Jean Wenck de Herrenberg, qui attaque l’ouvrage du Cusain au nom de la philosophie de l’Ecole.


  • Résumé

    The first volume of this work, beginning with a detailed commentary of the ‘Learned Ignorance’, tries to understand why the French evangelism from the Circle of Meaux could claim the intellectual inheritance of Nicholas of Cusa. This was probably because the Cusanus inverted the usual hierarchy which placed the mystical theology and the way of eminence at the end of the rise of souls towards God ; by doing that, he prepared the way for those who put Christ and the Cross at the principle of this elevation. One proof is given with the recovery by Lefèvre of Etaples, and after him by Luther and Calvin, of the audacious thesis that consederes the Christ has endured on the Cross the “infernal”sufferings of the damneds. The second volume proposes a new translation of the ‘Learned Ignorance’ as well as a translation of the Unknown Scripture (De Ignota litteratura) by Johannes Wenck of Herrenberg, who tackles the work of the Cusanus in the name of the philosophy of the School.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (230 f., 134 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 218-225. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2007,1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.