Le français en contact avec les langues en usage en Mauritanie : étude de quelques productions d'élèves en filière bilingue

par Alassane Dia

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jean-François Bonnot.

Soutenue en 2007

à Strasbourg 2 .


  • Résumé

    Cette thèse est une description du français pratiqué en Mauritanie à travers l’étude d’un corpus de productions écrites d’élèves du secondaire en classe de français. Il s’agit de voir si la situation de contacts permanents entre le français et les langues mauritaniennes peut avoir des incidences donnant une forme particulière aux pratiques locales de la langue. Un tel objectif exige la prise en compte des sous-systèmes des langues concernées. La perspective adoptée s’inscrit essentiellement dans le prolongement des travaux comparatistes de la linguistique contrastive mais la nature même du sujet et le choix du terrain d’enquête font que cette étude se situe au confluent de plusieurs disciplines. En effet, l’analyse contrastive a ici pour soubassement la théorie du transfert usitée dans les études à visée didactique des situations d’apprentissage d’une langue seconde ou étrangère et centrée principalement sur les effets que peut avoir la langue maternelle de l’élève sur un tel apprentissage. Le cadre réducteur de la phrase ne pouvant à lui seul rendre compte de l’ensemble des restructurations observées, la méthode d’analyse est élargie grâce aux outils de la grammaire textuelle. La particularité de la plupart des enquêtés est cependant de pratiquer au moins deux, voire trois, des langues locales, langues acquises généralement bien avant le français. La complexité du cadre humain imposait comme préalable une présentation sociolinguistique du contexte mauritanien mettant en avant les rapports de force entre les différentes langues et la gestion effective du plurilinguisme, paramètres sans lesquels on ne saurait comprendre les restructurations apportées aux pratiques locales du français.

  • Titre traduit

    French in contact with the languages used in Mauritania : study of a few productions of pupils in the bilingual option


  • Résumé

    This thesis is a description of French as practised in Mauritania. This work is based on a corpus made up written productions by secondary school pupils in French classes. It seeks to find out wether the situation of permanent contacts between French and the Mauritanian languages could have instances which produce a particular form of the local practices of French. Such an objective requires taking into account the subsystems of the languages concerned. Thus, the adopted perspective lies primarily in the prolongation of the comparative works, carried out in contrastive linguistics. But the nature of the subject itself and the choice of the field of study locate this study at the confluence of several disciplines at the same. The contrastive analysis has here, indeed, for base the transfer theory used in the didactic studies in the learning situations of a second or foreign language and centred mainly of the effects which the native tongue of the pupil can have on such a learning situation. The reductive framework of the sentence itself cannot account for all the observed forms of restructuring, the method of analysis is widened thanks to the tools of textual grammar. It is to be mentioned in this regard, however, that the majority of the pupils whose productions we study in this project, is that they already practise at least two, or even come to know three, of the local languages which are acquired generally well before French. The complexity of the human framework necessitates a sociolinguistic presentation of the Mauritanian context, as a prerequisite. This entails foregrounding the power relations between the various languages and the effective management of plurilinguism, parameters without which one cannot understand the restructurations caused by the local practices of French.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (336 f.-[39] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 318-328. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2007
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.