L'oeuvre poétique de Walter Helmut Fritz

par Marion Christine Zimmermann-Bolzer

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Maryse Staiber.

Soutenue en 2007

à Strasbourg 2 , en partenariat avec Université Marc Bloch. Département d'études allemandes (Strasbourg) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Walter Helmut Fritz est l’un des poètes majeurs de la poésie allemande après 1945. Son œuvre s’articule notamment autour de la problématique de la fonction poétique. Trois axes se révèlent essentiels : la redécouverte du sensible, la quête du sens et le renouvellement de l’écriture poétique. Cependant, la modernité de cette œuvre réside moins dans les thèmes abordés (la nature, l’amour, la vie quotidienne, la finitude, les apparences paradoxales) que dans leur traduction en poésie et la revalorisation de la dimension éthique. Le renouveau des facultés perceptives se dégage alors comme priorité. De plus, la que��te poétique de W. H. Fritz s’inscrit dans un contexte littéraire, historique et esthétique plus vaste, d’emblée présent à travers ses traductions et ses poèmes en prose, et souligné par un réseau de filiations (européennes, notamment françaises), sans oublier les relations de prédilection qu’établit cette poésie avec la peinture, la phénoménologie et la philosophie existentialiste.

  • Titre traduit

    The poetic works of Walter Helmut Fritz


  • Résumé

    Walter Helmut Fritz is one of the major poets in German poetry after 1945. Of particular interest in his works is the notion of poetic function. Three essential aspects stand out : the rediscovery of the sensitive, the quest of essence and the renewal of poetic writing. However, the modernity of his works consists less in the themes (nature, love, daily live, finitude, paradoxical appearances) than in their poetical transposition. Consequently, the renewal of perception appears as the most important aspect. Moreover, W. H. Fritz’ poetic quest is embedded in a wide literary, historical and aesthetic context mainly visible trough his translations and prose poems, and emphazised by the numerous filiations (european, especially french) as well as the fundamental links between this poetry and painting, phenomenology and existentialist philosophy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (596 p., 179 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. vol. 2, P. 7-118

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2007,1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.