L'excès de l'autre dans la souffrance psychique : une rhétorique de la passion ?

par Claude Cloës

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Xavier-Serge Lesourd.

Soutenue en 2007

à Strasbourg 1 .

Le jury était composé de Gérard Pommier.

Les rapporteurs étaient Michèle Benhaïm, Christian Hoffmann.


  • Résumé

    Cette thèse propose d’étudier la souffrance psychique qui s’exprime chez certains sujets d’une manière excessive. A partir des enseignements de la psychanalyse, notre intérêt vise à explorer les situations dans lesquelles des sujets disent souffrir à l’excès d’un autre semblable. Souffrir d’un autre avec excès aurait-il à voir avec un amour excessif - donc avec la passion ? L’idée sous jacente qui constitue notre hypothèse principale est le dévoilement d’une rhétorique passionnelle (R. Gori, 2002), une rhétorique de la passion de la souffrance adressée à un autre.

  • Titre traduit

    Excess of other(one) in psychical suffering : a rhetoric of passion ?


  • Résumé

    This present work suggest to study psychical suffering which can sometimes be felt as « too much ». Based on psychoanalytic theory, I propose to explore situations where this excess of suffering can refer to an other (one) in the speech of the suffering person : he/she talks about an other (one) responsible for or cause of his/her suffering. My main idea is to bring out a specific rhetoric, close to the rhetoric of passion evolved by R. Gori (2002), a rhetoric of suffering passion refers to an other (one).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (379 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 368-376. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de psychologie et des sciences de l'éducation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 07-CLOES
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.