Carcinomes épidermoïdes des voies aéro-digestives supérieures : facteurs pronostiques et étude in vitro de l'activité antiproliférative de la rapamycine.

par Christophe Le Tourneau

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Simon Schraub.

Soutenue en 2007

à Strasbourg 1 .


  • Résumé

    Afin de préciser les facteurs pronostiques de la survie, nous avons réalisé une étude rétrospective sur 621 patients opérés d’un CEVADS sur une période de 8 ans. Les stades pT et pN se sont avérés être des facteurs pronostiques indépendants de la survie, non seulement dans l’ensemble de la cohorte, où le stade pN semble mieux prédire la survie que le nombre de ganglions envahis, mais aussi dans le sous-groupe des 308 patients qui ont eu une RT adjuvante. Pour ces derniers, nous avons montré que le délai entre la chirurgie et la RT ou la durée de la RT n’influençaient pas la survie. Pour étudier les possibilités de contourner la résistance aux agents de chimiothérapie classique utilisés, nous avons analysé l’activité antiproliférative de la rapamycine, un inhibiteur de mTOR, seule ou en association avec le carboplatine ou le paclitaxel, sur 3 lignées cellulaires de CEVADS. Nos résultats montrent que la rapamycine a une activité antiproliférative et induit l’apoptose.

  • Titre traduit

    Head and neck squamous cell carcinoma : prognostic factors and in vitro antiproliférative activity of mTOR inhibition with rapamicyn.


  • Résumé

    We first performed a retrospective study on 621 consecutive patients with HNSCC surgically treated on a 8 years period, in order to clarify the pronostic factors of survival. PT and pN stages appeared to be independent prognostic factors of survival, not only for the whole cohort, where pN stage seemed to better predict survival than the number of involved nodes, but also in the sub-group of 308 patients who had an adjuvant radiotherapy. In this later sub-group, we demonstrated that delay between surgery and radiotherapy or radiotherapy duration did not influence survival. In order to overcome resistance to classical anticancer agents used in HNSCC, we then studied the antiproliferative activity of rapamycin, an mTOR inhibitor, alone or in combination with carboplatine or paclitaxel in 3 HNSCC cell lines. Our results demonstrated that rapamycin displays antiproliferative effects and induces apoptosis in all cell lines.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 110 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 94-110.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque de médecine et d'odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strasbourg.Méd.2007;LE TOURNEAU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.