Etude de la structure des noyaux riches en neutrons autour du noyau doublement magique 78Ni

par Tatjana Faul

Thèse de doctorat en Physique subatomique

Sous la direction de Gilbert Duchêne.

Soutenue en 2007

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .

  • Titre traduit

    Study of the neutron-rich nuclei structure in the neighbourhood of the doubly magic nucleus 78 Ni


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'observation de la perte de magicité des noyaux N=20 et 28 aux abords de la drip-line neutron pose la question du possible affaiblissement de la fermeture de couche N=50 dans les noyaux riches en neutrons voisins de 78Ni. Le mécanisme responsable de ces changements pour la couche N=20 est la force tenseur proton-neutron. Autour du noyau 78Ni, l’interaction entre les orbitales protons 1f5/2 et 1f7/2 et neutrons 1g9/2 et 2d5/2 est invoquée pour expliquer le fort abaissement de l'orbitale proton 1f5/2 avec l'occupation croissante de l'orbitale neutron 1g9/2 dans les noyaux impairs 69-73Cu ainsi que pour prédire l'affaiblissement de la fermeture de couche N=50. L'étude des noyaux de cette région de masse a été menée par une analyse croisée. Une expérience a été réalisée au LNL (Italie) auprès du complexe de détection CLARA-PRISMA afin de peupler, par réactions profondément inélastiques, un large éventail de noyaux de la région d'intérêt dont les noyaux de Ge et Zn. L’analyse de leur structure indique que la fermeture de couche N=50 y est persistante. L’étude de la décroissance béta des noyaux impairs 71-75Cu a été réalisée auprès d'ISOLDE (CERN). Pour la première fois le schéma de décroissance de 75Cu a été construit. Les résultats suggèrent l'inversion des orbitales proton 1f5/2 et 2p3/2. Les données expérimentales ont été interprétées dans le cadre du modèle en couches. L’interaction effective a été modifiée rendant le modèle plus prédictif dans cette région de masse. Les calculs confirment l’inversion des orbitales proton1f5/2 et 2p3/2 dans les cuivres impairs et reproduisent de façon satisfaisante les données des noyaux Ge et Zn.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XV-170 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 169-170

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2007;5599
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Centrale de Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007/FAU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.