Structural studies of insect nuclear receptors

par Christopher Browning

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Dino Moras.

Soutenue en 2007

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .

    mots clés mots clés

  • Titre traduit

    Etudes structurales de récepteurs nucléaires d'insectes


  • Résumé

    Ma thèse est dédiée à la résolution de structures du récepteur à l'ecdysone (EcR) complexé à de nouveaux agonistes synthétiques, et d’assister dans la recherche et le développement de ces insecticides. Cinq nouvelles structures de l'EcR ont été résolues, en complexe avec ces ligands induisant une adaptation structurale du récepteur vis-à-vis du ligand. Trois conformations différentes de HvEcR sont induites. La résolution de la structure de l'EcR en complexe avec 20E a également été entreprise. En effet, les préce��dentes structures de l'EcR ont été résolues en complexe avec la ponasterone A (ponA). De plus, malgré une structure similaire à ponA, 20E présente un groupement OH supplémentaire formant une liaison H lors de la fixation à l'EcR. Etonnament, on observe une plus faible énergie de liaison. Des calculs d’énergie libre ont permis de déterminer que le gain d’énergie libre totale dû à cette liaison est inférieur au coût de désolvatation du 20E par rapport à celui de la ponA.


  • Résumé

    The thesis covers the structural determination of the ecdysone receptor (EcR) bound to new synthetic agonists which aided the R&D of insecticides. Five structures of EcR were solved in complex with these ligands leading to a structural adaptation of EcR towards the ligands. The binding of the ligands induce three different EcR structural conformations. The EcR structure bound to 20E was also determined. 1st, previously solved structures of EcR are in complex with ponasterone A (ponA). 2nd, similar to ponA, 20E differs by an extra OH group, allowing 20E to form an extra H-bond, leading to an energetic advantage and therefore a higher binding affinity. Yet, biological data infers that ponA has 1 to 2 orders higher binding affinity. With theoretical calculations based on docking and free energy methods, it was attempted to explain the difference in binding affinity. Results show that free energy gained from the extra H-bond formed is less than the cost of desolvating 20E compared to ponA.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (IX-249 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 231-249

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2007;5581
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.