Mémoire du passé et consolidation à très long terme dans l’épilepsie du lobe temporal

par Virginie Voltzenlogel

Thèse de doctorat en Sciences médicales. Neuropsychologie

Sous la direction de Lilianne Manning.

Soutenue en 2007

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .


  • Résumé

    L’objectif de ce travail de thèse est d’approfondir nos connaissances sur la mémoire du passé et la consolidation mnésique à très long terme dans l’épilepsie du lobe temporal (ELT) pharmacorésistante, avant et après traitement chirurgical. Notre première étude comprenant 70 patients a permis de caractériser la mémoire du passé dans l’ELT. Elle a mis en évidence un déficit de la mémoire des faits publics et du rappel d’épisodes autobiographiques. Seule la sémantique personnelle est préservée. De plus, l’ELT gauche a des conséquences plus délétères que l’ELT droit, non seulement sur la mémoire du passé, mais également sur les fonctions cognitives de manière générale. Par ailleurs, les variables liées à l’épilepsie ont un impact très limité sur les mesures de mémoire du passé. En revanche, ces dernières sont largement influencées par un nombre important de variables cognitives. Notre seconde étude s’inscrit dans la continuité de la première et s’intéresse aux éventuelles modifications des performances de mémoire du passé induites par une lobectomie temporale (LT). Quarante-cinq patients ont été examinés cinq mois après traitement chirurgical et 30 d’entre eux ont été revus un an après l’intervention. Deux principaux résultats se dégagent. D’une part, une stabilité des performances de mémoire autobiographique et de mémoire des faits publics, évaluées pour la période pré-opératoire, a été constatée lors de l’examen neuropsychologique post-opératoire à cinq mois. D’autre part, une normalisation de la mémoire autobiographique, pour le rappel d’épisodes personnels ayant eu lieu après l’intervention, en corrélation avec une amélioration des scores en rappel libre différé verbal, a été mise en évidence un an après LT, uniquement dans le groupe opéré à droite. Notre dernière étude vise à se prononcer quant à l’existence d’une vitesse d’oubli anormalement rapide chez les patients souffrant d’ELT, pour un matériel verbal et non verbal. Un oubli accéléré est clairement mis en évidence pour le matériel verbal au niveau d’un groupe de huit patients. Des analyses individuelles ont également révélé la présence d’un oubli accéléré pour le matériel non verbal. En revanche, nous n’avons pas réussi à prouver d’influence néfaste de l’accentuation des activités épileptiformes sur la consolidation à long terme. Enfin, des données préliminaires obtenues chez trois patients suggèrent une amélioration de la rétention à très long terme des informations mnésiques après LTD

  • Titre traduit

    Remote memory and very long-term consolidation in temporal lobe epilepsy


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (225 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 162-225

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2007;5519
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.