XRCC1, un élément clef de la réparation des dommages de l'ADN couplée à la réplication

par Nicolas Lévy

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Gilbert de Murcia et de Josiane Menissier de Murcia.

Soutenue en 2007

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .


  • Résumé

    XRCC1 est un facteur central des voies de réparation des cassures simple brin (SSBR) ou des bases endommagées (BER). Il organise un réseau complexe d’interactions protéiques avec les acteurs de la réparation grâce à ses domaines BRCT1 et BRCT2. Le domaine BRCT1 interagit avec l'enzyme qui détecte et signale les cassures dans l'ADN, PARP-1, ainsi qu'avec le poly(ADP-ribose) (PAR), permettant son recrutement rapide au site de dommage. Afin de mieux comprendre les fonctions du domaine BRCT1 de XRCC1 dans la réparation des dommages de l’ADN, nous avons cherché à isoler de nouveaux partenaires par une approche protéomique s'appuyant sur la spectrométrie de masse. Nous avons identifié deux nouveaux partenaires : la sous unité catalytique de la protéine kinase DNA-PK impliquée dans la réparation de l'ADN par recombinaison non homologue (NHEJ) et la sous unité p58 du complexe ADN polymérase α-primase impliqué dans la replication de l'ADN. XRCC1 interagit avec DNA-PK et stimule son activité in vitro de phosphorylation de la sérine 15 de p53. En retour, XRCC1 est phosphorylé par DNA-PK au niveau de sa sérine 371 en réponse à une exposition aux rayonnements X et cette phosphorylation régule la transition entre une forme monomère et une forme dimère de XRCC1 et est requise pour la réparation efficace des casssures double brin in vitro. Le mutant non phosphorylable XRCC1-S371L perd sa capacité à stimuler DNA-PK, et induit un défaut de réparation des cassures double brin induites par des rayonnements X. Nos résultats suggèrent que XRCC1 pourrait recruter DNA-PK pour engager la voie de réparation NHEJ lorsqu'une cassure simple-brin a été convertie en cassure double-brin lors de la phase S. XRCC1 interagit par son domaine BRCT1 avec la sous-unité p58 du complexe replicatif Pol α-primase et les deux protéines co-localisent in vivo. Nous montrons que p58 lie le PAR ce qui entraîne l’inhibition de l’activité primase. La surexpression du domaine BRCT1 de XRCC1 dans des cellules HeLa induit l’hétéromodification du domaine BRCT1 surexprimé et l’accumulation des cellules en début de phase S après traitement par un agent alkylant. Nous montrons que ce blocage de la réplication à lieu entre la formation des complexes de pré-initiation et le recrutement de PCNA, et qu’elle est dépendante de la synthèse de PAR Ce travail révèle une nouvelle fonction de XRCC1 et du PAR, qui est de réguler l'initiation de la réplication lorsque l'ADN est endommagé. L’ensemble de nos résultats décrivent XRCC1 et PARP-1 comme des éléments centraux de la coordination entre réparation et réplication de l’ADN, ainsi que dans la transition entre SSBR et DSBR. Lors de la réplication d’un ADN endommagé, le couple XRCC1/PARP-1, via le PAR porté par le domaine BRCT1 de XRCC1, freine l’avancement de la fourche de réplication en interagissant avec p58, inhibant de la sorte l’ADN primase. Ceci permettrait à la cellule de réparer les lésions présentes sur l’ADN afin d’éviter la collision entre la fourche de réplication et une cassure simple-brin de l’ADN non réparée. Néanmoins, en cas de conversion du SSB en DSB, XRCC1 stimule l’activité de DNA-PK afin de promouvoir la réparation du DSB.

  • Titre traduit

    XRCC1, a key component of replication coupled DNA repair


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (226 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 185-220

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2007;5517
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.