Mécanismes de construction de films multicouches de polyélectrolytes : Relations entre les régimes linéaire et exponentiel et la perméabilité aux ions multivalents

par Nicolas Laugel

Thèse de doctorat en Chimie physique

Sous la direction de Vincent Ball et de Pierre Schaaf.

Soutenue en 2007

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .


  • Résumé

    Les films muticouches de polyélectrolytes sont des revêtements organiques d’épaisseur allant du nanomètre au micromètre. Ils peuvent être classés en deux catégories aux propriétés distinctes, selon le régime de croissance de leur épaisseur : linéaire ou exponentiel. L’objectif essentiel de cette thèse a été d’approfondir la compréhension des interactions à l’origine de la formation de ces films et de leur structure interne. Le premier volet a permis d’établir une relation entre le régime de croissance des films formés à partir d’un couple de polyélectrolytes donné et l’enthalpie de la réaction de complexation du même couple en solution. La seconde partie a consisté en l’étude par voltampérométrie cyclique des interactions entre le ferrocyanure et un film multicouche à croissance exponentielle. Sur les bases de ces résultats, la construction par la technique de dépôt réactif et la caractérisation de films composites organiques-inorganiques ont enfin été réalisés.

  • Titre traduit

    Polyelectrolyte multilayer films building mechanisms : Relationships between the exponential and linear growth regimes and permeability towards multivalent ions


  • Résumé

    Polyelectrolyte multilayer films are organic coatings with thicknesses ranging from nanometers to micrometers. The thickness of these films can increase either linearly or exponentially with the number of deposition steps. The aim of this thesis was to better the comprehension of the internal structure of these films, as well as the interactions that lead to their formation. The first part of this work allowed to establish a relation between the growth regime of a film built with a given polyelectrolyte pair and the complexation enthalpy of the same pair in solution. The second part was a study of the interactions between ferrocyanide and an exponential growing polyelectyrolyte multilayer film by cyclic voltammetry. The last part, taking advantage of the results yielded by the other parts, consisted in the build-up and characterization of organic-inorganic composite films, using a reactive deposition method.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (152 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 141-152

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2007;5564
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.