Role of retinoids in control of cognitive functions in the adult mouse

par Marta Wietrzych

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie. Neurobiologie

Sous la direction de Wojciech Krezel et de Pierre Chambon.

Soutenue en 2007

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .

  • Titre traduit

    Le rôle des rétinoïdes dans le contrôle des fonctions cognitives chez la souris adulte


  • Résumé

    Nous avons étudié le rôle des rétinoïdes dans les processus cognitifs. Nous avons fourni la preuve que la mutation du récepteur RXRγ générait des déficits de la mémoire de travail (MT). Nous avons suggéré que les fonctions diminuées de l’hippocampe étaient à la base des déficits de MT chez les souris RXRγ-/-. Nous avons aussi démontré que l’ADH pouvait être un ligand endogène du RXRγ. Nous avons révélé un dimorphisme sexuel dans les fonctions cognitives chez les souris RXRγ-/-. Les déficits de MT étaient présents chez les femelles mutantes après ovariectomie et ce défaut a été renversé par les œstrogènes. Nous avons confirmé les déficits moteurs chez les souris RARβ-/-, et avons démontré que la transmission dopaminergique diminuée est responsable de cette incapacité. Nous avons aussi démontré que la mutation RARβ causait les déficits dans le processus « de la barrière sensorimotrice », à la base duquel se trouve le dysfonction du système sérotonergique.


  • Résumé

    We studied role of retinoids in modulation of cognitive processes in mice. We provided the first evidence that null mutation of RXRγ generates working memory (WM) deficits and that upstream stages of information processing are not at the origin of such abnormalities. We suggested that decreased hippocampal functions underlie WM deficits in RXRγ mutant mice. We also showed that DHA may act as RXRγ endogenous ligand. We reported sexual dimorphism in cognitive functions of RXRγ mutant mice. WM deficits were present in mutant females only after ovariectomy and such defect was reversed by oestrogen treatment. We confirmed motor deficits in RARβ mutant mice and showed that decreased dopaminergic transmission in nigrostriatal pathway might be responsible for such disability. We also showed that null mutation of RARβ causes deficits in sensorimotor gating processes, which might be underlied by serotonergic system dysfunction.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (Pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 178-215

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2007;5366
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.