Phtalazinones et 2,3-benzodiazépinones dérivées de l'azélastine : Synthèses et activités anti-cytokine

par Malik Hellal

Thèse de doctorat en Pharmacochimie

Sous la direction de Jean-Jacques Bourguignon.

Soutenue en 2007

à Strasbourg 1 .


  • Résumé

    Le TNF-alpha et l’IL-1 bêta sont des cytokines pro-inflammatoires pivots fortement impliqués dans les maladies inflammatoires chroniques. Leur neutralisation est bénéfique dans la plupart de ces maladies. Les traitements actuels sont à l’origine de nombreux effets secondaires. L’azélastine est un antagoniste des récepteurs H1, mais possède aussi une composante anti-TNF-alpha. Une optimisation structurale a été réalisée par des substitutions nucléophiles aromatiques, des couplages pallado-catalysés. La phtalazinone a été substituée par différents hétérocycles (pyridazinone, benzodiazépinone). Nous avons développé de nouvelles méthodologies autour des 2,3-benzodiazépines et une méthode originale de cycloisomérisation régiosélective catalysée par un acide de Lewis en présence d’un acide de Brønsted donnant accès à différentes 2,3 hétéroaryldiazépinones. Un composé a présenté une activité submicromolaire sur l’inhibition de la libération monocytaire de TNF-alpha et d’IL-1 bêta.

  • Titre traduit

    Synthesis and anti-cytokine activities of azelastine analogues with phtalazinones and 2,3-benzodiazepinones rings


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (324 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 307-324

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2007;5464
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.