Compromis entre alimentation et risque de prédation chez les canards hivernants : Une approche multi-échelles

par Pierre Legagneux

Thèse de doctorat en Physiologie et biologie des organismes, populations, interactions

Sous la direction de Vincent Bretagnolle et de René Groscolas.

Soutenue en 2007

à Strasbourg 1 .


  • Résumé

    Les stratégies comportementales réalisées par les canards de surface hivernants (colvert Anas platyrhynchos et sarcelle d’hiver A. Crecca) en fonction des ressources et du risque de prédation ont été étudiées sur trois sites: l’estuaire de la Seine, le marais de Moëze-Oléron et les étangs de Brenne. Les décisions d’alimentation dépendent étroitement de la densité de ressources présente avec l’existence d’une densité critique à 15 g/m². Le pâturage ou la tonte vont diminuer le stock de graines disponible et influencer la capacité d’accueil. Le suivi d’individus équipés d’émetteurs aura permis de montrer que la décision de quitter les zones protégées pour s’alimenter sur des zones plus risquées (chassées) est fonction de la taille des individus. Le marquage de colverts d’élevage lâchés en Brenne aura permis de montrer que la pression de chasse est la cause principale de mouvement où les individus de plus petite taille vont quitter leur lieu de lâcher et ainsi augmenter leur survie.

  • Titre traduit

    Trade of between foraging and predation risk : A multi-scales approach with wintering ducks


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (Pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 80-97

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2007;5420
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.