La tyrosyl-ARNt synthétase mitochondriale humaine : Originalités fonctionnelles, structurales et place dans l'évolution

par Luc Bonnefond

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Richard Giegé et de Joëlle Rudinger-Thirion.

Soutenue en 2007

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .


  • Résumé

    Ma thèse porte sur l’étude fonctionnelle et structurale des partenaires de la réaction d'aminoacylation spécifique de la tyrosine dans la mitochondrie humaine. Contrairement à ce qui a été observé pour les autres systèmes d'aminoacylation, les réactions de charges croisées entre bactéries et archaea/eucaryotes sont impossibles suite à la nature différente de la première paire de bases de l'ARNtTyr. La tyrosyl-ARNt synthétase (TyrRS) mitochondriale humaine est la première TyrRS connue à ce jour qui s'affranchisse de la barrière d'espèces et qui ne discrimine pas les ARNtTyr en fonction de la nature de leur première paire de bases. La TyrRS mitochondriale est un homodimère de forme allongée susceptible de fixer l'ARNtTyr à cheval sur ses deux monomères. Elle se distingue des autres TyrRS par la présence de deux insertions à sa surface, l'une potentiellement impliquée dans la reconnaissance de l'ARNtTyr et l'autre qui pourrait constituer une zone d'interaction avec un cofacteur.

  • Titre traduit

    Human mitochondrial tyrosyl-tRNA synthetase : functional and structural idiosyncrasies and position in evolution


  • Résumé

    My thesis focuses on the functional and structural characterization of the tyrosine specific aminoacylation system from human mitochondria. Unlike the general situation found in other aminoacylation systems, cross-reactions between bacteria and archea/eukarya are impossible due to the difference of tRNATyr first base pair. Human mitochondrial tyrosyl-tRNA synthetase (TyrRS) is the first known TyrRS overcoming the species barrier and that doesn’t discriminate tRNATyr for their first base pair. The mitochondrial TyrRS is an homodimer of elongated shape that will like likely bind one tRNATyr molecule across both subunits. It differs from other TyrRS by the presence of two insertions at its surface, the first one being potentially implicated in the tRNATyr binding and the second one that could serve as a co-factor binding interface.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (249 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 227-249

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2007;5395
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.