Mécanismes d'action d'une nouvelle classe de mutations du récepteur des androgènes dans les cancers de la prostate

par Gaëlle Lapouge

Thèse de doctorat en Sciences du vivant

Sous la direction de Jocelyn Ceraline.

Soutenue en 2007

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .


  • Résumé

    Des mutations non-sens conduisant à la perte partielle ou totale de la région carboxy-terminale du récepteur des androgènes (RA) sont fréquemment détectées dans les cancers de la prostate (CaPs) localisés et les CaPs métastatiques en échappement hormonal. Par la formation d’un complexe d’activation transcriptionnelle différent due à une distribution intranucléaire et à un recrutement de cofacteurs particuliers, un de ces RA, le RA Q640X, exerce des activités transcriptionnelles différentes de celles du RA sauvage. Le RA Q640X conduit aussi à une interconnexion avec des facteurs de transcription comme AP-1 et NFAT. De plus, l’expression du RA Q640X dans les cellules cancéreuses prostatiques conduit à la sécrétion de facteurs paracrines induisant à distance l’activation du RA des cellules voisines, et ce en absence d’hormone. Toutes ces données mettent en évidence un nouveau mécanisme de coopération clonale au cours de la progression du CaP au cours de l’échappement hormonal.

  • Titre traduit

    Action of a new class of androgen receptor mutations in prostate cancer


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (217 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 144-155

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2007;5352
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.