Vers la généralisation de manipulations distantes et collaboratives d'instruments de haute technologie

par Christophe Gravier

Thèse de doctorat en Génie informatique

Sous la direction de Gérard Noyel et de Jacques Fayolle.

Soutenue en 2007

à Saint-Etienne .


  • Résumé

    Le premier chapitre de ce mémoire sera consacré aux généralités et à l'étude bibliographique. Nous présenterons d'abord les enjeux du pilotage distant partagé, pour les laboratoires, les industries et les instituts supérieurs de formation. Une étude bibliographique viendra ensuite compléter cette vision, permettant de mettre en perspective les objectifs de la télé-opération avec l'existant. Le deuxième chapitre traitera des possibilités de factorisation des développements logiciels de chaque maillon composant la chaîne logicielle d'une manipulation distante. Cette présentation sera associée au compte rendu de l'implémentation d'un prototype, qui permet de minimiser les développements logiciels pour la mise en ligne de formations pratiques à distance et collaboratives. Ensuite, le troisième chapitre soulèvera et proposera des solutions au problème de la collaboration au sein de travaux techniques partagés. En effet, comme plusieurs utilisateurs sont susceptibles de piloter en même temps un unique dispositif, il convient de mettre en place une certaine orchestration de la collaboration en vue de maximiser l'expérience d'apprentissage. Notre objectif sera alors de formaliser les situations de collaborations pour permettre de modéliser les orchestrations adaptées à chaque besoin. Pour conclure, le chapitre quatre mettra en évidence les tests du prototype réalisé auprès d'étudiants dans le cadre de formations pratiques, ainsi que son devenir. Enfin, nous évoquerons les nombreux défis à venir pour les travaux pratiques à distance

  • Titre traduit

    Towards reusability and collaborative work within remote laboratories


  • Résumé

    The first chapter focuses on introducing the context of the contribution. Firstly we present issues of remote control of devices, for the industries, the laboratories and the engineering schools. A literature review completes this introduction and states our objectives in the light of existing approaches. The second chapter deals with reusability and genericity of software developments for each link in the software chain of remote control of devices architectures. This section is illustrated with the realization of a prototype using such an approach. The third chapter raises the issue among with new ideas on the collaboration among the students during a remote hands-on approach. Indeed, because several users are expected to use the remote device simultaneously, some orchestration of the access is mandatory for the leverage of the full potential of computer supported collaborative learning. We propose a new mean to create such orchestration, by easily creating a new orchestrations according to the collaborative situation to face. Such an approach could be reused in the field of computer supported collaborative work. Finally, the last chapter not only exposes experiences that were conducted using this environment, but also new challenges for our research community, in the light a current trends in software engineering and education

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (238 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. [226]-238. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 50802
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.