Hydrogels physiques et chimiques à propriétés amphiphiles à base de polysaccharides aux échelles nano et microscopiques

par Mélanie Legros

Thèse de doctorat en Chimie. Polymères fonctionnels

Sous la direction de Didier Le Cerf.

Soutenue en 2007

à Rouen .


  • Résumé

    La synthèse et la caractérisation d’hydrogels amphiphiles à base de carboxyméthylpullulane et d’un agent réticulent hydrophobe, le dibromohexane, ont fait l’objet de ce travail. La cinétique de gélification est rapide et chaque dibromohexane donne un lien de réticulation. Ces hydrogels possèdent deux fractions : une fraction gel et une fraction sol dont les proportions varient avec les paramètres de synthèse. Ces systèmes présentent un caractère métastable en étant très sensibles au temps et à la température pour donner des objets dont les tailles varient de quelques nanomètres à quelques microns. Leur structure est complexe et provient de la création de liens chimiques (irréversibles) mais aussi d’associations hydrophobes (réversibles). Une étude préliminaire de séquestration de colorants hydrophobes montre un potentiel intéressant.


  • Résumé

    The aim of this work is the synthesis and the characterization of amphiphilic hydrogels based on carboxymethylpullulan and on a hydrophobic cross-linking agent : the dibromohexan. The kinetics of gelification is fast and every incorporated dibromohexan molecule gives a cross-link. These hydrogels possess two fractions : a gel fraction and a sol fraction whose proportions vary with the synthesis parameters. These systems present a metastable character and are very sensitive to time and temperature to give objects with a size from some nanometers to some micrometers. Their structure is complex and is constituted from chemical crosslinks (irreversible) and hydrophobic associations (reversible). The preliminary study of the entrapment of hydrophobic dyes shows an interesting potential.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (189 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 177 réf

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 07/ROUE/S049
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 07/ROUE/S049
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.