Etudes de molécules potentiellement antidépressives et analgésiques issues d'espèces d'Hypericum natives du Rio Grande do Sul

par Alice Fialho Viana

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire et cellulaire. Neurosciences

Sous la direction de Marie Jean-Claude Do Rego.

Soutenue en 2007

à Rouen .


  • Résumé

    We demonstrated that Hypericum caprifolium (HCP) and Hypericum polyanthemum (POL) have potential antidepressant and antinociceptive effects. The antidepressant like-effect was inhibited by D1 and D2 receptor antagonists while the antinociceptive effect was abolished by naxolone. The extract and their main phloroglucinol derivatives (HC1, HP4) acts on the pre-synapse by inhibiting monoamine uptake but they didn't bind to the monoamine transporters. We have also demonstrated that acute and 3 treatments within 24h increased [35S]GTPgS binding stimulated by monoamines, while 5 days treatment reduced this binding, suggesting a desensitization effect. We also evaluated extracts effect on the hypothalamus-pituitary-adrenal axis. Acutely the extracts do not affect corticosterone levels, after 3 days repeated treatment stressed mice showed a significant reduction on forced swimming-induced increase of cortical corticosterone levels, without affected that of serum corticosterone levels.

  • Titre traduit

    Prospectives of molecules with antidepressant and analgesic activities from Hypericum species native to Rio Grande do Sul


  • Résumé

    Hypericum caprifolium (HCP) et Hypericum polyanthemum (POL) développent des effets de type antidépresseur et analgésique. L'effet antidépresseur est reversé par les antagonistes des récepteurs de la dopamine (DA), tandis que l'effet analgésique est supprimé par la naloxone. HCP, POL et leurs dérivés phloroglucinols (HC1, HP4) inhibent la capture des monoamines, sans affecter la liaison des ligands sur les transporteurs des monoamines. Nous avons évalué l'effet de HCP et POL sur la fonctionnalité des récepteurs et montré qu'administrés de façon aiguë ou 3 fois en 24h, HCP et POL provoquent une augmentation de la liaison de [35S]GTPgS stimulée par les monoamines. Par contre, après 5 jours de traitement, les mêmes extraits provoquent une réduction de cette liaison, suggérant une désensibilisation des récepteurs. Nous avons, dans les conditions du stress de la nage forcée, montré que HCP et POL réduisent significativement l'augmentation de la corticostérone corticale induite par le stress.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 220p.
  • Notes : Publication autorisée par le juryThèse confidentielle jusqu'en 2010
  • Annexes : Bibliogr. 300 réf. L'ensemble de la thèse est en anglais. Contient des articles en portugais

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rouen Normandie. Service commun de la documentation. Section Sciences et Techniques (site du Madrillet).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 07/ROUE/S014(c)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2007ROUES014
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.