Le discours médiatique sur le Sida entre information et captation : étude expérimentale des effets en réception de quelques procédés usuels de dramatisation

par Vincent Coppola

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Odile Camus et de Bernard Gangloff.

Soutenue en 2007

à Rouen .


  • Résumé

    Notre travail s’articule autour de deux grandes parties thématiques : 1) quelques faits et effets de la médiatisation du Sida ; 2) l’influence de l’information médiatique sur les jugements de nature judiciaire. Dans la première partie thématique, sur la base de considérations théoriques relatives 1) aux travaux sur le rôle des médias dans la perception des risques ; 2) travaux critiques sur les médias dits d’« information » ; 3) travaux sur le contrat d’information médiatique ; 4) la communication persuasive ; 5) l’approche pragmatique de la communication, nous procédons à une analyse du discours d’information médiatique consacré au Sida dans la presse et étudions expérimentalement les effets en réception de quelques-uns de ces procédés discursifs, notamment sur le sentiment d’exposition personnelle au risque d’infection, les intentions préventives, l’attitude en matière de gestion du risque épidémique et l’effort consenti à traiter le message. Dans la seconde partie thématique, après avoir passé en revue quelques travaux portant sur les effets de la « pretrial publicity » (publicité pré-procès) et quelques études consacrées au processus de psychologisation dans la presse judiciaire, nous montrons que la polarité des verbes introduisant les dires de l’accusé dans une chronique judiciaire influe sur l’image que l’on a de ce dernier, le sentiment général à son égard, l’estimation de sa responsabilité et la sanction infligée. Dans une seconde expérience, nous montrons en outre qu’une variation de la mise en scène narrative, via notamment les verbes servant à décrire le comportement de l’accusé au moment des faits qui lui sont reprochés, n’est pas sans conséquence sur ces mêmes jugements


  • Résumé

    Our research is structured round two main themes: 1) some facts and effects of the media coverage of AIDS and 2) the influence of media coverage on judicial sentences. In the first thematic part, we based our research on theoretical considerations relative to 1) studies on the role of media in the perception of risk ; 2) critical studies of so-called information media ; 3) studies of media information contract ; 4) persuasive communication as well as 5) a pragmatic approach of communication. We carried out a speech analysis of media discourse on AIDS in the press and experimentally studied the effects of reception of some discursive features, more specifically their impact on the feeling of personal risk of exposition to the infection, preventive intentions, stance on epidemic risk management and the effort required in the processing of the message. In the second part, we reviewed some studies dealing with the effects of pre-trial publicity and the psychologising processes in the judicial press. We showed that the choice of verbs used to introduce the words of the accused in a judicial column has an influence on the image of the latter, on the general feeling towards him, on the assessment of his responsibility as well as the penalty inflicted. In a second experiment, we also showed that a variation of the narrative, especially varying the verbs used to describe the behaviour of the accused at the time, influences those judgments (opinions / evaluations)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (400 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 336-367

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : V9871
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.