La circulation sociale du discours de la psychanalyse en langue espagnole : un fonctionnement polynomique ?

par Ana María Gentile

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de François Gaudin.

Soutenue en 2007

à Rouen .


  • Résumé

    Cette thèse se propose d'aborder le discours de la psychanalyse en langue espagnole à partir de la terminologie traduite et empruntée à la production théorique de Sigmund Freud et de Jacques Lacan. Pour ce faire, l'hypothèse de départ est que la circulation sociale du discours de la psychanalyse en langue espagnole répondrait à un fonctionnement polynomique. Après l'étude de cette notion du point de vue sociolinguistique et socioterminologique, les données issues du dépouillement terminologique des traductions, des dictionnaires de la spécialité et des ouvrages des spécialistes sont analysées sous l'angle de l'implantation terminologique et des enquêtes sociolinguistiques. Les résultats se proposent de mettre en évidence la pluralité de normes à l'œuvre dans ce genre de discours


  • Résumé

    This work deals with the terminology of Sigmund Freud and Jacques Lacan that was translated into Spanish. The hypothesis is that social circulation of the psychoanalysis discourse in Spanish shows a polynomic functioning. After having studied this notion from a sociolinguistic and socioterminological point of view, data obtained from the terminological survey on translations, dictionaries and specialist works show the plurality of norms existing in this kind of discourse

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (383 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 373-383

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : XA8829
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.