Politique et religion dans Salammbô de Gustave Flaubert

par Pierre-Claver Mongui

Thèse de doctorat en Littérature française et comparée

Sous la direction de Yvan Leclerc.

Soutenue en 2007

à Rouen .


  • Résumé

    Ce travail s'est proposé de traiter la question politico-religieuse dans Salammbô, le second roman de Gustave Flaubert. Cette thématique nous a conduit à analyser le système d'organisation et le mode de fonctionnement de la société carthaginoise représentée par le romancier dans le contexte du conflit qui opposa Carthage à ses mercenaires au terme de la première guerre punique (264-241 av. J. -C. ) marquant les hostilités entre Rome et la cité phénicienne. Étudier les corrélations entre les éléments politiques et religieux nous a permis d'examiner les oppositions, les analogies ou les rapports d'association non seulement au niveau des principes, des signes et symboles, des mythes et légendes, mais aussi sur le plan actantiel concernant le système relationnel des personnages et des objets. En mettant l'accent sur le panthéon punique, le voile sacré de la déesse tutélaire, le bestiaire divin, la chromatique du roman ou la désignation des personnages, nous avons dégagé les données anthropologiques, mythologiques et historiques liées à la condition humaine et à toute institution sociale. Même s'il a pris en compte les contraintes imposées par l'Histoire ancienne pour rendre vraisemblable sa représentation de Carthage, Flaubert ne s'est pas détourné du monde moderne comme il le laissait croire. Son oeuvre exprime les préoccupations historiques, les problématiques socio-politiques de son contexte d'élaboration et permet à l'écrivain de poursuivre une réflexion sur la culture contemporaine et ses idéologies


  • Résumé

    The goal of this study was to look into the political and religious aspects of Salammbô, Gustave Flaubert's second novel. This led us to analyze the sructure and organization of the city of Carthage as represented by the novelist in the framework of the conflict between Carthage and its mercenaries at the end of the first war between Rome and the Phoenicians (264-241 B. C. ). Sorting out the correlations between the political and religious aspects of the novel allowed us to examine oppositions, analogies, and associations, not only on terms of principles, signs and symbols, myths and legends, but also in terms of characterization, especially where relations between characters and objects were concerned. Putting an accent on the Carthaginian pantheon, the Sacred Veil of the tutelary goddess, the divine bestiary, the chromatics, or the onomastics in the novel, we were then able to identify the anthropological, mythological and historical data related to the human condition and every social institution. Though he had to cope with historical constraints for the verisimilitude of his representation of Carthage, Flaubert, unlike what he would have us believe, did not turn away from the modern world. His work is pregnant with concerns about the historical and socio-political context of his time of writing, which allows him to pursue a reflexion on contemporary culture as well as on its ideologies

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (558 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 522-558

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : XA8827
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.