Connaissance morphologique implicite et explicite dans le portuguese langue écrit

par Fraülein Vidigal de Paula

Thèse de doctorat en Psychologie

Soutenue en 2007

à Rennes 2 en cotutelle avec l'Universidade de São Paulo .


  • Résumé

    Cette thèse a été orientée par trois groupes d'objectifs : (1) examiner les connaissances implicites et explicites sur la dimension morphologique, dérivationnelle et flexionnelle, dans le portugais du Brésil, d'étudiants de l'enseignement fondamental et identifier dans quel moment de la scolarisation est plus évidente l'utilisation de l'un ou de l'autre niveau de ces connaissances ; (2) identifier des relations entre la morphologie et d'autres dimensions du langage (phonologique, lexicale et syntactique), outre la caractérisation de ces relations dans les premières années scolaires, 1 ère et 3ème séries, et pendant les années scolaires plus avancées, la Sème et la 7ème séries, et, (3) examiner les connaissances implicites et explicites sur la dimension morphologique du portugais du Brésil et ses relations à l'acquisition de la lecture (décodification et compréhension) et de l'écriture (orthographe). Ont participé 260 élèves, dont 132 garçons et 128 filles, de la 1ère série (22), 3ème série (28), de la Sème série (107) et de la 7ème série (103), d'une école privée de Sâo Paulo, Brésil. Pour aboutir aux objectifs proposés, ont été utilisées 14 tâches dans le recueil des données, pour évaluer : connaissances implicites et explicites sur la morphologie dérivationnelle, la morphologie flexionnelle et la syntaxe ; connaissances morphologiques dérivationnelles dans l'obtention de la règle de composition des mots et de production de néologismes ; performance dans l'écriture des mots dictés ; performance dans la lecture de mots (décodification) et de phrases (compréhension), outre le vocabulaire. En termes de résultats, nous avons observé que les enfants de la 1ère série possèdent des connaissances implicites, ou de la sensibilité pour la morphologie dérivationnelle, plus spécifiquement pour la connaissance des suffixes. Dans les autres séries, nous avons observé des connaissances explicites plus élevées que les implicites, notamment par rapport aux préfixes. Depuis la 1ère série les connaissances sur l'utilisation de préfixes et de suffixes pour la formation de mots inventés a été évidente. Pour les deux groupes d'objectifs suivants les corrélations significatives attendues entre les connaissances morphologiques et d'autres dimensions linguistiques phonologique, syntactique et lexicale - sont présentes depuis la 3ème série. À partir de cette série nous avons vérifié un nombre croissant de corrélations entre les connaissances morphologiques et performance en lecture et en écriture. Pour conclure, nous avons avancé sur la caractérisation des connaissances morphologiques, implicites et explicites, surtout dérivationnelles, des apprentis de la langue écrite, en proposant de nouvelles questions à examiner dans des études futures

  • Titre traduit

    Implicit and explicit written portuguese morphological knowledge


  • Résumé

    The research aimed to attain 3 major goals : (1) to investigate Elementary School students' implicit and explicit knowledge about morphological, derivational and flexional dimensions of Portuguese spoken in Brazil, and also, to identify when, at the schooling process, is more evident the use of each of these levels ; 2) to identify relationships between morphology and other dimensions of language (phonological, lexical and syntactic) and also, how these relationships are expressed at different school levels, namely first , third, fifth and seventh grades ; 3) to investigate how implicit and explicit knowledge about Portuguese morphological dimension relate to literacy acquisition (decoding and understanding) and writing (orthography). Participants were 260 students, being 132 boys and 128 girls, who were enrolled at first (22), third (28), fifth (107) and seventh (103) grades of a private school at Sao Paulo, Brazil. Data were collected through 14 tasks that evaluated implicit and explicit knowledge about derivational and flexional morphology, morphological derivational knowledge employed to extract word composition rule, neologism production, writing performance of dictated words, reading performance (decoding) and sentences (understanding) as weIl as vocabulary. Results showed that first grade students have implicit knowledge, or in other words, are sensitive to derivational morphology, more specifically to suffix, that was not verified among more advanced grades students who displayed more explicit knowledge than implicit. It has also been noticed that since 1st grade, knowledge about the use of prefixes and suffixes is employed in the composition of fictitious words. For the two following group of objectives, the expected significant correlations between morphological knowledge and other linguistic dimensions - phonological, syntactical and lexical - are observed since 3rd grade. From this grade on we also verified a growing number of correlations between morphological knowledge and the performance of both reading and writing. In conclusion, we consider that some advances were made into the understanding of the role of implicit and explicit derivational morphological knowledge, and some open questions remain to be answered by future research

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (200 f.)
  • Notes : Thèse microfichée
  • Annexes : Bibliogr. f. 133-142. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2007/42

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2007/REN2/0021
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.