Linguagem e desenvolvimento da teoria da mente : um estudo com crianças de 3 a 5 anos

par Sara Del Prete Panciera

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Michel Deleau et de Maria Regina Maluf.

Soutenue en 2007

à Rennes 2 en cotutelle avec Brésil, Universidade de São Paulo .


  • Résumé

    Le présent travail met en oeuvre un protocole d'intervention qui a pour objectifs : a) de vérifier l'existence de relations de précédence entre le langage et la capacité des enfants dans des tâches de fausse croyance ; b) d'observer dans quelle mesure les conditions de vie de l'enfant peuvent avoir une influence sur le développement des habilités d'attribution d'états mentaux. Ont participé à cette recherche 84 enfants, 44 garçons et 40 filles, de 3;10 à 5;3 ans. Deux études ont été réalisées : l'Etude 1 porte sur des enfants provenant de familles de niveau socio-économique moyen-élevé et l'Etude 2, sur des enfants provenant de niveau socio-économique bas. Dans les deux études un modèle expérimental en 3 phases a été adopté : pré test, intervention et post-test. Dans chaque étude deux types d'intervention ont été faites : a) dans la dimension pragmatique du langage ; b) une intervention désignée par le terme de «conversation », qui n'est pas orientée par la division didactique du langage et invite l'enfant à participer activement à des situations conversationnelles qui incluent la discussion de termes mentaux. Pour le pré et post- test des deux études, c'est l'échelle des tâches de théorie de l'esprit de Wellman et Liu qui a été utilisée. Les résultats de l'Etude 1 et de l'Etude 2 suggèrent que les enfants des deux groupes expérimentaux ont eu des résultats significativement meilleurs aux tâches de théorie de l'esprit dans les post-tests, comparés aux résultats du groupe contrôle. II a été possible de confirmer l'efficacité des interventions langagières, tant sous la forme d'intervention dans la dimension pragmatique que sous la forme de conversation, dans les résultats des enfants aux tâches de théorie de l'esprit. Les résultats ont indiqué par ailleurs que les enfants du groupe de niveau socio-économique bas, qui avaient eu, lors du pré-test, des résultats inférieurs dans les tâches de théorie de l'esprit, sont ceux qui ont tiré le meilleur profit des interventions

  • Titre traduit

    Language and theory of mind development : a study with children 3 to 5 years old


  • Résumé

    This study uses an intervention procedure in order to : a) investigate precedence relationships between language and the performance of children in false belief tasks ; b) assess to what extent the child's life conditions influence the development of the abilities to attribute mental states. The research has also a practical objective : to provide information for educational actions aiming at favoring the installation and the development of basic competences related to the adaptation of small children in society and in school. Eighty four children took part in the experiment, 44 of them boys and 40 of them girls between ages 3. 10 and 5. 3. Two studies were conducted : Study # 1, with children of a medium-high socioeconomic level, and Study # 2, with children of a low socioeconomic level. Both studies adopted an experimental design with three phases : pretest, intervention and post-test. Two types of interventions were administered to each group : a) in the pragmatic aspect of language ; b) in "conversation", which does not focus on the division of language into levels or aspects and invites the child to actively participate in conversationa' situations that include the discussion of mental words. The Wellman and Liu scale of theory-of-mind (ToM) was applied to the pretest and post-test of both studies. Results from Study #1 and Study #2 showed that children belonging to the two experimental groups had a significantly better performance in the theory-of-mind tasks in the post-test, as compared to children belonging to the control group. The efficiency of both the pragmatic intervention and the conversational intervention was observed in the performance of children in the theory-of-mind tasks, includin the classic task of false beliefs. Results alsa indicated that children in Study # 2, who in the pre-test showed an inferior performance in the ToM tasks, were the most benefited by the interventions

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (272 f.)
  • Notes : Thèse microfichée
  • Annexes : Bibliogr. f. 205-211. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2007/34

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2007/REN2/0017
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.