Études des risques de transmission des herpesvirus équins de la rhinopneumonie par le sperme et les embryons : premières approches

par Imen Chahrazed Hebia-Fellah

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Jean-François Bruyas et de Francis Fieni.

Soutenue en 2007

à Rennes 1 .


  • Résumé

    L’herpesvirus équin type 1 (EHV-1) est l’agent majeur responsable de troubles de la reproduction chez la jument (avortements). Les objectifs de cette étude sont de tenter d’évaluer les risques de transmission horizontale des virus EHV-1 et EHV-4 par le sperme ainsi que le risque de transmission du virus EHV-1 par le biais des embryons. Cette étude montre que le protocole sanitaire préconisé avant le transfert embryonnaire par les réglementations française et européenne appliquées aux embryons équins, contaminés in vitro par le virus EHV-1, est non efficace pour les décontaminer. En revanche, un prétraitement à la trypsine peut permettre de décontaminer les embryons J 6,5 entourés de la zone pellucide, alors que ce même traitement est inefficace pour les embryons J 8 entourés de la capsule. L’ADN de l’EHV-1 a été mis en évidence dans le sperme. En revanche le virus EHV-4 ne semble pas être excrété au niveau du sperme. En analysant par PCR des échantillons de 60 testicules, l’ADN du virus EHV-1 a été retrouvé dans 2 d’entre eux.

  • Titre traduit

    Risksof transmission of equine herpesvirus 1 and 4 via semen and embryos : first studies


  • Résumé

    Equine herpesvirus-1 (EHV-1) induces disease with reproductive signs in mares: abortion. The aim of this study is to explore the sexual transmission of EHV-1 and EHV-4 by semen and transmission of EHV-1 by embryos. These results shows, at first time, that equine embryos aged between 6. 5, days (surrounded by zona pellucida ZP) and 8 days (surrounded by capsule) show a great tendency to remain associated with EHV-1 after in vitro exposure to the EHV-1. This study demonstrates that protocol recommended by European and Fresh rules about equine embryo transfer: lavages embryos after recovery and before the transfer, is not efficient to decontaminate embryos previously exposed in vitro to EHV-1. However, trypsine treatment was efficient to remove EHV-1 from embryos with ZP (D 6. 5), but not from embryos surrounded by capsule (D 8). EHV-1 DNA was detected by PCR from semen samples. On the other hand, EHV-4 seems to be not excreted in semen. DNA virus was also detected by PCR in two samples from 60 stallions testis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (299 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 235-273

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2007/155
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.