Reconnaissance de parentèle chez Aleochara bilineata (Coleoptera : Staphylinidae) : mécanismes proximaux et optimalité évolutive

par Anne Lizé

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Anne-Marie Cortesero.

Soutenue en 2007

à Rennes 1 .


  • Résumé

    La reconnaissance de parentèle, correspondant à l’identification et au traitement différentiel des individus apparentés aux dépens des individus non-apparentés, est l'une des étapes préalables à la mise en place de la socialité. Cette capacité existe dans tout le règne animal, des organismes unicellulaires aux êtres humains. Pourtant, chez les insectes elle n’a été étudiée que chez les espèces sociales ou clonales. Chez le staphylin non-social Aleochara bilineata (Coleoptera ; Staphylinidae), les larves de premier stade, qui se développent en parasitoïdes des pupes de la mouche du chou Delia radicum (Diptera ; Anthomyiidae) et les adultes sont capables de reconnaissance de parentèle. Cette dernière est étudiée chez cette espèce selon ses contextes d’expression, ses mécanismes proximaux et son optimalité évolutive. Les facteurs pouvant entraîner la mise en place de la socialité dans les populations animales sont ainsi abordés.

  • Titre traduit

    Kin recognition in Aleochara bilineata (Coleoptera : Staphylinidae) : proximal mechanisms and evolutionary optimality


  • Résumé

    Kin recognition, defined as the identification and differential treatments of kin and non-kin, allows to identify the factors influencing the sociality establishment. This ability exists in all the animal kingdom, from unicellular organisms to human being. However, in insects, kin recognition has only been studied in social or clonal species. In the non-social staphylinid beetle Aleochara bilineata (Coleoptera ; Staphylinidae), the first instar larvae, which develop as pupal parasitoid of the cabbage root fly Delia radicum (Diptera ; Anthomyiidae), and the adults are able of kin recognition. In this species, kin recognition is studied according to its expression contexts, proximal mechanisms and its evolutionary optimality. The factors leading to sociality establishment in animal populations are reached.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (201 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 189-201

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2007/85
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.